Recherche tout champRecherche avancéeNouvelle recherche Page d'accueil  

Tout champ :
   

 

Titre :La guerre c'est la misère
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :Droccos, Louis-Alexandre-Ferdinand-André ; Lelièvre, Henri
Interprète(s) :Gratias, Georges ; Orchestre symphonique A. Galland
Qualité(s) ou établissement d'exercice :Concerts Touche
Fichier audio :Cliquez pour écouter
Photo(s) :Photo
Support d'enregistrement :Disque
Format :30 cm aiguille (enregistrement électrique)
Lieu d'enregistrement :Paris, France
Marque de fabrique, label :ERSA La Voix des nôtres
Numéro de catalogue :VN124
Date de l'enregistrement :1931
État :Exc++
Vitesse (tours/minute) :78
Matériel employé au transfert :Numark TT500USB, SME-Clément, pointe 4,0ET sur Stanton, Elberg MD12 : courbe flat
Date du transfert :20-03-2015
Commentaires :Coll. José Sourillan. Première Guerre mondiale, 1914-1918, antimilitariste, littérature, théâtre, poésie. On trouve mention de ce disque sur un encart publicitaire : « Hier et demain, deuxième série de La Voix des nôtres, dans « Le Populaire », 24 mai 1931, p. 5. Drocos = Droccos, Louis-Alexandre-Ferdinand-André Droccos. Autre forme du nom : Louis Drocco (18..-1926)
Texte du contenu :La guerre c'est la misère
Paroles de Henri Lelièvre
Musique de Drocos

Sur la plaine aux grands blés mouvants
Scintille l’éclair des épées
Frémissant au souffle des vents
Les drapeaux rêvent d’épopées
Les canons tonnent au lointain
Un grand silence a clos les bouches
Quand un chant s’élève soudain
Arrêtant les soldats farouches

La guerre c’est la misère
Pour le palais et la chaumière
Humains écoutez la raison
Plus de fusils plus de canons
La guerre c’est la misère

Au labeur généreux et sain
L’usine hier accoutumée
A laissé s’abattre soudain
Ses joyeux flocons de fumée
La mine n’a plus un mineur
La loi pour tous étant la même
Et le doux et bon laboureur
A quitté sa terre qu’il aime

Refrain

Dans les yeux n’ayant plus de pleurs
Les femmes tremblent d’épouvante
Les vieillards voilant leurs douleurs
Aux berceaux chantent à voix lente
Combien n’auront plus de soutien
Combien pleureront fils où père !
Que de veuves que d’orphelins
Quand enfin finira la guerre

Refrain



Permalien : http://www.phonobase.org/10440.html

  Recherche tout champRecherche avancéeNouvelle recherche Page d'accueil