Recherche tout champRecherche avancéeNouvelle recherche Page d'accueil  

Tout champ :
   

 

Titre :L'homme des champs, paysannerie
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :Codini, Pietro ; Amelet
Interprète(s) :Charlus [Defer, Louis-Napoléon]
Fichier audio :
Photo(s) :Photo
Support d'enregistrement :Disque
Format :29 cm saphir etched (enregistrement acoustique)
Lieu d'enregistrement :Paris, France
Marque de fabrique, label :Pathé
Numéro de double-face :2771
Numéro de catalogue :968
Numéro de matrice :89631-RA
Instruments :chant homme, orchestre acc.
État :Exc++
Vitesse (tours/minute) :89
Matériel employé au transfert :Numark TT500USB, pointe 1,7ET sur Shure M44G, Elberg MD12 : courbe flat, Cedar X, declick, decrackle, dehiss
Date du transfert :29-03-2022
Commentaires :Texte du contenu ci-dessous.
Texte du contenu :L'homme des champs

Paroles : Amelet - Musique : Pietro Codini - Editeur : Répertoire Amelet (1913)


L'homm' des champs voulant fair' la bombe
À Paris débarque un beau soir
Et s'en va chercher un' colombe
Aux Foli's-Bergèr', dans l'prom'noir.
Il voit un' bell' fill' qui le toise
Et lui dit d'un p'tit air narquois :
Ça t'épat', toi qui r'viens d'Pontoise,
Les joli's poulett's que tu vois ?

{Refrain :}
Pas l'moins du monde, ma bell' petite
Répondit-il, car dans l'pat'lin ousque j'habite
Y a d'la volaille qui grouille un peu partout
Alors vous voyez ben qu'ça n'me chang' pas beaucoup
Maint'nant je n'sais p't-êtr' pas c'que j'dis
Qu'voulez-vous, j'suis pas dégourdi

L'homm' des champs arriv', ça s'explique,
Chez la dam' dont il a fait choix
Et se livre à un' gymnastique
Qui n'a rien du tout de suédois
Soudain, dans un léger murmure,
La bell' s'écrie : Tu m'fais mourir !
Ah ! comm' t'embrass' bien, je t'assure
Qu'avec toi j'prends beaucoup d'plaisir.

{Refrain :}
Hé, vous êtes heureus' quand j'vous embrasse
Répondit-il, c'est flatteur, mais ça m'embarrasse
Car si, ma belle, l'bonheur est partagé
Je n' sais plus lequel de nous deux qui doit payer
Maint'nant je n'sais p't-êtr' pas c'que j'dis
Qu'voulez-vous, j'suis pas dégourdi

L'homm' des champs à sa bonne hôtesse
De bon matin fait ses adieux
Ell' lui dit avec gentillesse :
J'espèr' que tu s'ras généreux
Royal'ment, à la d'mi-mondaine
Comme il tend un' pièc' de deux francs,
La dam' laiss' tomber, très hautaine :
C'est pour la bonn' probablement.

{Refrain :}
J'veux pas qu' la bonne ell' vous en prive
Répondit-il, car il faut ben que tout l'mond' vive
Que ça s'arrange entre vous pour le mieux
Pas d'jalousi', j' donn' quarant' sous, c'est pour vous deux
Maint'nant je n'sais p't-êtr' pas c'que j'dis
Qu'voulez-vous, j'suis pas dégourdi

L'homm' des champs s'dirig' vers la porte,
Le retenant par son habit,
Ell' lui dit : Ne pars pas d'la sorte
Sans avoir un peu réfléchi ;
Vois mes bijoux, vois mes dentelles,
Vois mes fourrur's et mes chapeaux !
Aujourd'hui pour la clientèle
Il faut du luxe et ça coût' gros.

{Refrain :}
Tout's les bell's choses qu'vous osez mettre,
Répondit-il, sont ben rich's, il faut l'reconnaître
Mais moi, mam'zell', j'en ai pas profité
Puisque pour me r'cevoir vous avez tout r'tiré
Et pas besoin d'fair' tant d'raffut
Je n' donn'rai pas un rotin d' plus.



Permalien : http://www.phonobase.org/14447.html

  Recherche tout champRecherche avancéeNouvelle recherche Page d'accueil