Recherche tout champRecherche avancéeNouvelle recherche Page d'accueil  

Tout champ :
   

 

Titre :C'est M'sieur Poincaré, cri populaire
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :Doubis, Pierre ; Guindani, Charles ; Amelet
Interprète(s) :Charlus [Defer, Louis-Napoléon]
Fichier audio :
Photo(s) :Photo
Support d'enregistrement :Disque
Format :29 cm saphir etched (enregistrement acoustique)
Lieu d'enregistrement :Paris, France
Marque de fabrique, label :Pathé
Numéro de double-face :2775
Numéro de catalogue :1299
Numéro de matrice :98507-RA
Date de l'enregistrement :1913-09-xx
Instruments :chant homme, orchestre acc.
État :Exc++
Vitesse (tours/minute) :88
Matériel employé au transfert :Numark TT500USB, pointe 1,7ET sur Shure M44G, Elberg MD12 : courbe flat, Cedar X, declick, decrackle, dehiss
Date du transfert :29-03-2022
Commentaires :Texte du contenu ci-dessous. Cette chanson d'actualité se réfère également à Georges Cochon, syndicaliste français, dirigeant de l'Union syndicale des locataires ouvriers et employés. Homme politique, président de la République
Texte du contenu :C'est M'sieur Poincaré

Charlus (1913 à l'Empire), Delmas (au Petit Casino), Marius Reybas (à la Gaîté-Rochechouart), Fernandez (à la Gaîté-Montparnasse), Alibert (au Casino Montmartre), Danver (au Concert Mayol), Pol Rial (à Ba-ta-clan), Gibert (au Casino-Montparnasse), Muraley (au Concert Marjal), Farga (à Chansonia)

Paroles : Amelet - Musique : Pierre Doubis, Guindani - Éditeur : Amelet


Dans not' pays maintenant, tout n' demande qu'à marcher
Le soleil est radieux, la vie est bon marché
Les trains partent à l'heure et n'ont jamais d' retard
Tout l' monde peut mettre du beurre dans ses épinards

Plus d' calvities précoces, plus de corps plutôt ronds
Plus d' poitrines déformées, d' ventres en accordéon
Les pauvres sans logis ne s' font plus d' mauvais sang
Tout le monde est heureux, c'est pas surprenant !

{Refrain :}
C'est m'sieur Poincaré, c'est m'sieur Poincaré
Qu'est le président d' la République
Et c'est m'sieur Cochon, et c'est m'sieur Cochon
Et c'est m'sieur Cochon l' président des sans-pognon

La musique de la Garde aux Tuileries n'a jamais
En jouant la Marche Lorraine obtenu tant d' succès
Et d' la Saint-Polycarpe, dès qu'on entend l' raffut
On a les larmes aux yeux tant on est ému

Quand les r'traites militaires défilent le samedi soir
Le populo, en masse, les attend su' l' trottoir
Et la foule emballée, le cœur plein d'émotion
En suivant les soldats, chante à l'unisson

{au Refrain}

Quand notre président aura fini son temps
Qu'il quittera l’Élysée sans r'nouveler ses sept ans
Il faudra bien trouver pour gouverner l' pays
Quelqu'un qui soit aussi populaire que lui

Y a bien monsieur Rostand et monsieur Deschanel
Y a bien Félix Potin et le grand Dufayel
Brind'jonc des Moulinais et l' boxeur Carpentier
Mais ça n'a rien à voir, ils peuvent se gratter !

C'est monsieur Cochon, c'est monsieur Cochon
Qui sera président d' la République
Et les sans-pognon, et les sans-pognon
N' coucheront plus dehors dans la mauvaise saison




Permalien : http://www.phonobase.org/14452.html

  Recherche tout champRecherche avancéeNouvelle recherche Page d'accueil