Recherche tout champRecherche avancéeNouvelle recherche Page d'accueil  

Tout champ :
   

 

Titre :Faust ; scène de l'église
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :Gounod, Charles
Interprète(s) :Litvinne, Félia
Genre :Opéra
Fichier audio :
Photo(s) :
PhotoPhoto
PhotoPhoto
PhotoPhoto
Photo
Support d'enregistrement :Cylindre
Format :Inter (enregistrement acoustique)
Lieu d'enregistrement :Paris, France
Marque de fabrique, label :Pathé
Numéro de catalogue :351
Numéro de matrice :10801P
Instruments :piano
Couleur de la pâte :noir moulé
État :bon, faible
Vitesse (tours/minute) :160
Matériel employé au transfert :Archéophone, pointe Edison sur Ortofon APS
Date du transfert :06-03-2004
Commentaires :Texte du contenu ci-dessous. Photos d'un autre exemplaire.
Texte du contenu :Faust ; scène de l'église

Création : Marie-Caroline Miolan-Carvalho et Émile Balanqué

de l'opéra Faust, acte IV, scène 3, créé au Théâtre Lyrique de Paris le 19 mars 1859

Paroles : Jules Barbier, Michel Carré - Musique : Charles Gounod


Marguerite :
Seigneur, daignez permettre à votre humble servante
De s'agenouiller devant vous

Méphistophélès :
Non, tu ne prieras pas
Non, tu ne prieras pas
Frappez la d'épouvante
Esprits du mal, accourez tous

Chœur des démons :
Marguerite !

Marguerite :
Qui m'appelle ?

Chœur des démons :
Marguerite !

Marguerite :
Je chancelle, je meurs
Dieu bon, Dieu clément
Est-ce déjà l'heure
Du châtiment ?

Méphistophélès :
Souviens-toi du passé
Quand sous l'aile des anges
Abritant ton bonheur
Tu venais dans son temple
En chantant ses louanges
Adorer le Seigneur
Lorsque tu bégayais une chaste prière
D'une timide voix
Et portais dans ton cœur
Les baisers de ta mère
Et Dieu tout à la fois !
Écoute ces clameurs
C'est l'enfer qui t'appelle
C'est l'enfer qui te suit
C'est l'éternel remords
C'est l'angoisse éternelle
Dans l'éternelle nuit

Marguerite :
Dieu ! quelle est cette voix
Qui me parle dans l'ombre
Dieu puissant ! quelle voile sombre
Sur moi descend ?

Chant :
Quand du Seigneur le jour luira
Sa croix au ciel resplendira
Et l'univers s'écroulera

Marguerite :
Hélas ! hélas ! ce chant pieux
Est plus terrible encore !

Méphistophélès :
Non ! pour toi Dieu n'a plus de pardon
Pour toi le ciel n'a plus d'aurore, non, non !

Chant :
Que dirai-je alors au Seigneur?
Où trouverai-je un protecteur
Quand l'innocent n'est pas sans peur ?

Marguerite :
Ah ! ce chant m'étouffe et m'oppresse
Je suis dans un cercle de feu

Méphistophélès :
Adieu les nuits d'amour
Et les jours pleins d'ivresse
À toi malheur ! à toi l'enfer !

Marguerite et chant :
Seigneur, accueillez la prière
Des cœurs malheureux
Qu'un rayon de votre lumière
Descende sur eux

Méphistophélès :
Marguerite !
Sois maudite !
À toi l'enfer !



Permalien : http://www.phonobase.org/2761.html

  Recherche tout champRecherche avancéeNouvelle recherche Page d'accueil