Recherche tout champRecherche avancéeNouvelle recherche Page d'accueil  

Tout champ :
   

 

Titre :Belleville-Ménilmontant
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :Bruant, Aristide
Interprète(s) :Anonyme(s) ou interprète(s) non identifié(s)
Genre :Café-concert
Fichier audio :
Support d'enregistrement :Cylindre
Format :Lioret n°1 (enregistrement acoustique)
Lieu d'enregistrement :Paris, France
Marque de fabrique, label :Lioret
Date de l'enregistrement :1893-1900
Couleur de la pâte :Celluloïd blanc
Vitesse (tours/minute) :109
Matériel employé au transfert :Archéophone, pointe 78 t sur Ortofon, Elberg MD12 : courbe flat, Cedar X declick, decrackle, dehiss
Date du transfert :01-06-2010
Commentaires :Texte du contenu ci-dessous. Henri Lioret n'a jamais eu la maîtrise technique de son propre brevet consacré au moulage et à la duplication des cylindres, c'est pourquoi on ne trouve jamais deux exemplaires de la même session d'enregistrement chez Lioret. Voir à ce propos : Henri Chamoux, La diffusion de l’enregistrement sonore en France à la Belle Époque, 2015, pages 204 à 214 du pdf.
Texte du contenu :Belleville_menilmontant

Création, paroles et musique : Aristide Bruant (1885) - reprises : Yvette Guilbert, Mlle Doralys, Blokette, Buffalo, Charlus, Brutus Tarquini d'Or, Stello, René Drianh, Poulot, Monty, etc...


Papa c'était un lapin
Qui s'app'lait J.-B. Chopin
Et qu'avait son domicile
À Belleville ;
L' soir, avec sa p'tit' famille,
I' s' baladait, en chantant,
Des hauteurs de la Courtille
À Ménilmontant. (bis)

I' buvait si peu qu'un soir
On l'a r'trouvé su'l' trottoir,
Il 'tait crevé ben tranquille
À Bell'ville ;
On l'a mis dans d' la terr' glaise,
Pour un prix exorbitant,
Tout en haut du Pèr'-Lachaise
À Ménilmontant. (bis)

Depuis, c'est moi qu'est l' souteneur
Naturel à ma p'tit' sœur,
Qu'est l'ami' d' la p'tit' Cécile
À Belleville ;
Qu'est sout'nu' par son grand frère,
Qui s'appelle Éloi Constant,
Qui n'a jamais connu son père
À Ménilmontant. (bis)

Ma sœur est avec Éloi,
Dont la sœur est avec moi,
L' soir, su' l' boul'vard, j' la r'file
À Bell'ville ;
Comm' ça j' gagn' pas mal de braise,
Mon beau-frère en gagne autant,
Pisqu'i r'fil' ma sœur Thérèse,
À Ménilmontant. (bis)

L' dimanche, au lieu d' travailler,
J' mont' les môm' au poulailler,
Voir jouer l' drame ou l' vaud'ville
À Belleville ;
Le soir, on fait ses épates,
On étale son culbutant
Mince des g'noux et larg' des pattes,
À Ménilmontant. (bis)

C'est comm' ça qu' c'est l' vrai moyen
D' dev'nir un bon citoyen :
On grandit, sans s' fair' de bile,
À Bell'ville ;
On crie : Vive l'Indépendance !
On a l' cœur bath et content,
Et l'on nage dans l'abondance
À Ménilmontant. (bis)



Permalien : http://www.phonobase.org/5884.html

  Recherche tout champRecherche avancéeNouvelle recherche Page d'accueil