Recherche tout champRecherche avancéeNouvelle recherche Page d'accueil  

Tout champ :
   

 

Titre :Lettre incohérente
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :Gramet, Arthur ; Chicot
Interprète(s) :Fréjol
Fichier audio :
Photo(s) :Photo
Support d'enregistrement :Disque
Format :17 cm aiguille (enregistrement acoustique)
Lieu d'enregistrement :Paris, France
Marque de fabrique, label :Favorite
Numéro de catalogue :7032
Numéro de matrice :Mpt93-e
Date de l'enregistrement :1905
Instruments :monologue
État :Moyen, usé
Vitesse (tours/minute) :73
Matériel employé au transfert :Garrard 401, SME 3012, pointe 2,8ET sur Stanton, Elberg MD12 : courbe flat, passe-bas 3kHz, Cedar X declick, decrackle, dehiss
Date du transfert :08-02-2011
Commentaires :Texte du contenu ci-dessous.
Texte du contenu :Lettre incohérente


Création : Polin (1903) - reprises : Fréjol, Vallez

Paroles : A. Gramet, Chicot - Musique : A. Gramet - Éditeur : Émile Benoit, Paris (1903)



Je vais vous lire une lettre que je viens de recevoir de mes parents

Mon cher èfant,
Nous voulions aller à Paris, ton père-z-et moi, mais nous n'avons pas pu à cause que nous avons eu la foire pendant trois semaines de rang, ce qui nous à forcés de rester sur les lieux et dérangés dans nos projections de voyage. Et puis ta sœur a-z-été un peu souffrante, elle avait bu une pélure d'hérésie. Ce n'est qu'à force de lui mettre des vents d'ours qu'on a pu la remettre sur pied. J'ai quasiment une nouvelle à t'annoncer : Sidonie Paillasson, ton ancienne promise, va se marier vers le déclin du mois prochain avec le petit Pèdoiseau de Mouchenville. Elle me charge par la présente de t'inviter pour sa noce. Pour cette occasion, je t'ai fait faire une belle redingote verte toute neuve dans une vieille robe noire à ta grand-mère. Sidonie compte sur toi. Entre nous, je crois qu'elle a toujours un restant d'infection pour toi et que c'est quasiment par force qu'elle va convoiter avec le petit Pèdoiseau. C'est dommage que ses parents ayent refusé leur consent'ment. C'était bien la femme qui te fallait. Tu pourras l'essayer avant la noce. - Hein ? qu'est-c' qu'i' dit ? - Si elle est trop large pour toi, on la fera rétrécir. - Ah ! ah ! ben, bon Dieu alors, en voilà un truc ! Ah non ! ah ! je me suis trompé, j'ai pas vu un mot - Tu pourras essayer ta redingote avant la noce. Si elle est trop large pour toi, on la fera rétrécir. Car comme tu n'étais pas là, le tailleur d'habits a pris mesures sur ton grand-oncle qu'est bossu. C'est pas monsieur l' maire qui fera le mariage. Il ne pourra pas à cause qu'il a été enterré il y a trois jours. Il avait juste quatre-vingt-dix-huit ans et six mois alors on a ajouté dix-huit mois sur son livret à seule fin de pouvoir célébrer son centenaire l'année prochaine. Nous avons eu aussi une autre catastrophe dans le pays : En traversant la forêt, le père Pèpincourt a été assaini par des malfaisants qui l'ont assassiné. Il a reçu trois coups de couteau dans la légion du cœur. Le médecin qui a fait l'otocopsie a déclaré que le premier coup était mortel mais heureusement pour lui les deux autres étaient sans gravité aucune. Rien de plus à te dire si ce n'est que je souffre inconséquemment d'une douleur asiatique dans la fesse gauche avec laquelle je t'embrasse profondément.



Permalien : http://www.phonobase.org/6696.html

  Recherche tout champRecherche avancéeNouvelle recherche Page d'accueil