Recherche tout champRecherche avancéeNouvelle recherche Page d'accueil  

Tout champ :
   

 

Titre :J'y comprends rien
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :Rimbault, Eugène ; Spencer, Émile ; Desmarets, Charles
Interprète(s) :Bravo
Fichier audio :
Photo(s) :Photo
Support d'enregistrement :Disque
Format :19 cm aiguille (enregistrement acoustique)
Lieu d'enregistrement :Paris, France
Marque de fabrique, label :Odeon International talking machine Co.m.b.H.
Numéro de catalogue :3399
Numéro de matrice :3399
Date de l'enregistrement :1903-12-xx
État :Exc++
Vitesse (tours/minute) :80,2
Matériel employé au transfert :Garrard 401, SME 3012, pointe 5,0ET sur Stanton, Elberg MD12 : courbe flat, passe-bas 5kHz, Cedar X declick, decrackle, dehiss
Date du transfert :12-01-2014
Commentaires :Texte du contenu ci-dessous.
Texte du contenu :J'y comprends rien

Création : Polin (1901 à l'Alcazar d'Été) - reprises : Victor Lejal, Bravo, Alexandre Desmarteaux

Paroles : Eugène Rimbault, Charles Desmarets - Musique : Émile Spencer - Éditeur : E. Rimbault, Paris (1899)


Polin sur Berliner's Gramophone :
----------
Je comprends rien du tout dans l' service
Ainsi, c' matin comme j'allais en faction
Le lieut'nant m' dit "Toi qu'es novice
Là, tâche-moi bien d'ouvrir l’œil et l' bon là"
Comme j' suis pas mauvais apôtre
N'est-ce pas, afin d' voir quel est l' bon des deux
Tout l' temps j'ouvrais l'un, je fermais l'autre
Mais y en a pas un qui voyait mieux

J'ai p't-êtr' pas bien fait c' qu'il a dit
Mais j'y comprends rien à leur fourbi

Et l' brigadier m' dit "Tiens, voilà Champagne
Là qu'emmène la p'tite bonne du fruitier
Eh ben, emboîte-lui l' pas dans la campagne
Et puis tu lui couperas l'herbe sous l' pied"
Bien, moi je la suis par un temps superbe
Et puis j'ai rien pu couper du tout
Parce qu'elle a pas marché dans l'herbe
Elle a marché qu' sur des cailloux

J'ai p't-êtr' pas bien fait c' qu'il a dit
J'y comprends rien à leur fourbi

Et le lieut'nant m' dit "L' cantinier Latreille
Est cornard, faut qu'y soye prév'nu là
Va lui mettre la puce à l'oreille"
"C'est bien, qu' j' lui fais, c'est entendu"
Moi, j' lui cherche une puce qui lui plaise
Mais n' trouvant pas du tout c' que j' veux
Je m' dis "J' vas y mettre une punaise
Comme c'est plus gros, ça s' verra mieux"

J' comprends rien à leur fourbi

Et hier, le colon me dit "Laripette
Voilà un monsieur qui vient m' voir
Fais-le attendre puis s'il s'embête
Pour qu'il patiente, tiens-lui l' crachoir"
Je m' dis "L' crachoir, où c'est qu'y perche ?"
Enfin je fouille de tous les côtés
Puis j' dis au bonhomme "Je trouve pas c' que j' cherche
Tant pis, crachez où vous voudrez"

J'y comprends rien à leur fourbi

----------
Victor Lejal :
----------
J' comprends rien du tout dans l' service
C' matin comme j'étais en faction
Le lieut'nant m' dit "Toi, qu' es novice
Tu tâch'ras d'ouvrir l’œil et l' bon"
Moi je n' suis pas mauvais apôtre
Et afin d' voir quel est l' bon des deux
Tout l' temps j' fermais l'un, j'ouvrais l'autre
Et y en a pas un qui voyait mieux

J'ai p't-êtr' pas ben fait c' qu'on m'a dit
Ah, mais moi, je comprends rien dans leur fourbi

Comme j' me souv'nais plus d'une histoire
L' brigadier m' dit l'autre matin
"Tâche de t' rafraîchir la mémoire
Pour te rappeler ça, mon lapin"
Alors j'ai pris pour un sou d' glace
Et puis j' l'ai mis sur mon ciboulot
Ça m'a rien rapp'lé mais en place
Ça m'a enrhumé du cerveau

Ah ! j'ai p't-êtr' pas ben fait c' qu'on m'a dit
Mais qu'est-ce que vous voulez, moi je comprends rien dans leur fourbi

L' brigadier m' dit "Tiens, v'là Champagne
Qu'emmène la p'tite bonne du fruitier
Emboîte-lui l' pas dans la campagne
Et puis tu lui couperas l'herbe sous l' pied"
Je l' suis donc par un temps superbe
Mais j' n'ai rien pu couper du tout
Parc' qu'il a pas marché dans l'herbe
Il a marché qu' sur des cailloux

J'ai p't-êtr' pas ben fait c' qu'on m'a dit
Qu'est-ce que vous voulez, c'est pas d' ma faute, je comprends rien dans leur fourbi

L' lieut'nant m' dit "L' cantinier Latreille
Est cornard, faut qu'y soye prév'nu
Va lui mettre la puce à l'oreille"
J' lui réponds "Bon, c'est entendu"
Et j' cherche donc une belle puce qui lui plaise
Mais n' trouvant pas du tout c' que j' veux
Je m' dis "J' vas y mettre une punaise
Comme c'est plus gros, ça s' verra mieux"

J'ai p't-êtr' pas ben fait c' qu'on m'a dit
Alors là, moi, je comprends rien dans leur fourbi

Hier, l' colon m' dit "Laripette
Voilà un monsieur qui vient m' voir
Fais-le attendre et s'il s'embête
Pour qu'il patiente, tiens-lui l' crachoir"
Je m' dis "L' crachoir, où c'est qu'y perche ?"
J' fouille alors de tous les côtés
Puis j' dis au type "Ah, j' trouve pas c' que j' cherche
Tant pis, crachez où vous voudrez"

J' n'ai p't-êtr' pas ben fait c' qu'on m'a dit
Hé ho, moi je comprends rien dans leur fourbi

L'adjudant m' dit "J' crois qu' Poche découche
Vu qu' tous les jours il est vanné
Et comme la chose me semble louche
Faut qu' tu lui tires les vers du nez"
L' soir pendant qu'y dort je m'approche
J'essaye de lui tirer ça sans bruit
Mais j'ai rien vu dans l' nez à Poche
C'est p't-êtr' que ses vers sortent la nuit

J'ai p't-êtr' pas ben fait c' qu'on m'a dit
Ah ben, moi, je comprends rien dans leur fourbi !


-------

M. Bravo :

-------

Ej' comprends rien dans l' service
C' matin comme j'étais d' faction
Le lieut'nant m'a dit "Toi, qu'es novice
Tâche d'ouvrir l’œil et puis l' bon"
Moi qui suis pas mauvais apôtre
Afin d' savoir le bon des deux
Eh bien, tout l' temps je fermais l'un puis j'ouvrais l'autre
Y en a pas un qui voyait mieux

J'ai p't-êtr' pas bien fait c' qu'on m'a dit
Mais j' comprends rien dans leur fourbi

Comme j' me souv'nais plus d'une histoire
L' brigadier m' dit l'autre matin
"Tâche de t' rafraîchir la mémoire
Pour te rappeler ça, mon lapin"
Alors j'ai pris pour un sou d' glace
Et puis j'ai mis ça sur mon ciboulot
Ça m'a rien rapp'lé mais en place
Eh ben, ça m'a enrhumé du cerveau

Ah ! j'ai p't-êtr' pas saisi c' qu'on m'a dit, moi
J' comprends rien dans leur fourbi

L' brigadier i' m' dit "Tiens, v'là Champagne
Qu'emmène la p'tite bonne du fruitier
Emboîte-lui l' pas dans la campagne
Et tu lui coup'ras l'herbe sous l' pied"
Ah ! je l' suis donc par un temps superbe
Mais j' n'ai rien pu couper du tout
Puisqu'il a pas marché dans l'herbe
I's ont marché qu' sur des cailloux

Hé, j'ai p't-êtr' pas bien fait c' qu'on m'a dit
Mais je comprends rien dans leur fourbi

L'adjudant i' m' dit "J' crois que Bidoche découche
Et qu' tous les jours il est vanné
Et comme la chose me semble louche
Faut qu' tu lui tires les vers du nez"
Le soir, pendant qu'y dort j' m'approche
Et j'essaye d' lui tirer ça sans bruit
Mais j' n'ai rien vu dans l' nez à Poche
C'est p't-êtr' que les vers sortent la nuit

J'ai p't-êtr' pas bien fait c' qu'on m'a dit
Mais je comprends rien du tout dans leur fourbi !


Le lieut'nant i' m' dit "L' cantinier Latreille
Est cornard, y faut qu'i' soit prév'nu
Va lui mettre la puce à l'oreille"
J' lui réponds "Ben, c'est entendu"
Je cherche donc une belle puce qui lui plaise
Mais n' trouvant pas c' que j' veux
Je m' dis "J' vas y mettre une punaise
Comme ça, c'est plus gros, i' verra mieux"

J'ai p't-êtr' pas bien fait c' qu'on m'a dit
Mais j' comprends rien dans leur fourbi, moi



Permalien : http://www.phonobase.org/9676.html

  Recherche tout champRecherche avancéeNouvelle recherche Page d'accueil