Recherche tout champRecherche avancéeNouvelle recherche Page d'accueil  

Tout champ :
   

 

Titre :La Boulangère a des écus ; charbonniers et fariniers
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :Offenbach, Jacques ; Meilhac, Henri ; Halévy, Ludovic
Interprète(s) :Charlus [Louis-Napoléon Defer] ; Maréchal, André
Genre :Opéra-bouffe
Fichier audio :
Photo(s) :
PhotoPhoto
PhotoPhoto
Photo
Support d'enregistrement :Cylindre
Format :Inter (enregistrement acoustique)
Lieu d'enregistrement :Paris, France
Marque de fabrique, label :Pathé
Numéro de catalogue :756
Numéro de matrice :11198P
Instruments :piano acc.
Couleur de la pâte :noir
État :Exc++
Vitesse (tours/minute) :155
Matériel employé au transfert :Archéophone, pointe Pathé sur Ortofon, Elberg MD12 : courbe flat, passe-bas 6kHz, Cedar X declick, decrackle
Date du transfert :02-03-2014
Commentaires :Texte du contenu ci-dessous.
Texte du contenu :La boulangère a des écus ; duo des fariniers

De l'opéra-bouffe "La boulangère a des écus", créé par José Dupuis au Théâtre des Variétés de Paris,le 19 octobre 1875

Paroles : Henri Meilhac, Ludovic Halévy - Musique : Jacques Offenbach

Reprises : Charlus et Maréchal sous le titre "Duo des fariniers", Georgetty sous le titre "La boulangère a des écus", Reynaldo Hahn sous le titre "Les charbonniers et les fariniers", Charpini et Brancato sous le titre "Charbonniers et fariniers"

La partition :

Les charbonniers, les fariniers
Ont le même sac, l'même grand chapeau
Les charbonniers, les fariniers
Se ressemblent comme deux gouttes d'eau
Mais pour celui qui sait bien voir

Y a un détail très important
Y a un détail, y a un détail, y a un détail très important
C'est qu'le charbonnier est tout noir, tout noir
Et qu'le farinier est tout blanc, tout blanc, tout blanc, tout blanc, tout blanc
Les fariniers sont bons enfants tout blancs
Oui, le farinier est tout blanc, tout blanc, tout blanc, tout blanc, tout blanc
Les fariniers sont bons enfants

J'ai connu une p'tite femme qu'était
Qu'était la femme d'un charbonnier
Et la même petite femme avait
Un amant qu'était farinier
Son mari venait pour l'embrasser
Puis c'était l'tour de son amant
Elle passait sa vie à s'brosser
Pour n'avoir pas d'désagréments

Car le charbonnier est tout noir, tout noir
Et le farinier est tout blanc, tout blanc, tout blanc, tout blanc, tout blanc
Les fariniers sont bons enfants tout blancs
Oui, le farinier est tout blanc, tout blanc, tout blanc, tout blanc, tout blanc
Les fariniers sont bons enfants

-----------------------

Charlus et Maréchal :

Les fariniers, les charbonniers
Ont le même sac, l'même grand chapeau
Les charbonniers, les fariniers
Se ressemblent comme deux gouttes d'eau
C'pendant pour c'lui qui sait bien voir
Y a un détail très important
Y a un détail, y a un détail, y a un détail très important :

C'est qu'le charbonnier est tout noir, tout noir
Et qu'le farinier est tout blanc, tout blanc, tout blanc, tout blanc, tout blanc, tout blanc
Les fariniers sont d'bons enfants tout blancs
C'est qu'le charbonnier est tout noir, tout noir
Et qu'le farinier est tout blanc, tout blanc, tout blanc, tout blanc, tout blanc, tout blanc
Les fariniers sont d'bons enfants

J'ai connu une p'tite femme qu'était
Qu'était la femme d'un charbonnier
Et cett' même petite femme avait
Un amant qu'était farinier
Son mari v'nait pour l'embrasser
Puis c'était l'tour de son amant
Elle passait sa vie à s'brosser
Pour n'avoir pas d'désagréments

Car le charbonnier est tout noir, tout noir
Et le farinier est tout blanc, tout blanc, tout blanc, tout blanc, tout blanc, tout blanc
Les fariniers sont d'bons enfants tout blancs
C'est qu'le charbonnier est tout noir, tout noir
Et qu'le farinier est tout blanc, tout blanc, tout blanc, tout blanc, tout blanc, tout blanc
Les fariniers sont d'bons enfants



Permalien : http://www.phonobase.org/9841.html

  Recherche tout champRecherche avancéeNouvelle recherche Page d'accueil