Recherche avancéeRecherche tout champNouvelle recherche Page d'accueil  

   
Titre :
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :
Interprète(s) :
Qualité(s) ou établissement d'exercice :
Année d'enregistrement :
Instruments :
Marque de fabrique, label :
Format :
   

Un seul résultat trouvé

Titre :Les Précieuses ridicules, scène 9 (sur la boite : les Précieuses ridicules)
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :Molière
Interprète(s) :Coquelin aîné
Fichier audio :Cliquez pour écouter
Support d'enregistrement :Cylindre
Format :Céleste (enregistrement acoustique)
Lieu d'enregistrement :Paris, France
Marque de fabrique, label :Phono Cinéma Théâtre
Numéro de catalogue :9
Inscriptions complémentaires :Janvier 1903
Date de l'enregistrement :1903
Instruments :Diction
État :faible
Vitesse (tours/minute) :72 doublé
Matériel employé au transfert :Archéophone
Date du transfert :15-07-1999
Commentaires :Celeste type I (Phono-Cinéma-Théâtre) : 20 spires/cm. (environ 50 spires/pouce). Le premier tiers est très usé, début dérape, blanchi en surface, sillons très peu profonds. Transfert exécuté à vitesse moitié de la réalité, doublée ensuite.
Texte du contenu :Molière
Les Précieuses Ridicules - Sc. IX
SCÈNE IX - MAGDELON, CATHOS, MASCARILLE, ALMANZOR
MASCARILLE: Sans doute. Mais à propos, il faut que je vous die un impromptu que je fis hier chez une duchesse de mes amies que je fus visiter; car je suis diablement fort sur les impromptus.
CATHOS: L'impromptu est justement la pierre de touche de l'esprit.
MASCARILLE: Écoutez donc.
MAGDELON: Nous y sommes de toutes nos oreilles.
MASCARILLE: Oh! oh! je n'y prenois pas garde
Tandis que, sans songer à mal, je vous regarde,
Votre œil en tapinois me dérobe mon cœur.
Au voleur, au voleur, au voleur, au voleur.

[...]
MASCARILLE: Je veux vous dire l'air que j'ai fait dessus.
CATHOS: Vous avez appris la musique?
MASCARILLE: Ah moi mais pas du tout Madame!
CATHOS: Et comment donc cela se peut-il?
MASCARILLE: Les gens de qualité savent tout sans avoir jamais rien appris.
MAGDELON: Assurément, ma chère.
MASCARILLE: Écoutez si vous trouverez l'air à votre goût. Hem, hem.
Oh! oh! je n'y prenois pas garde
Tandis que, sans songer à mal, je vous regarde,
Votre œil en tapinois me dérobe mon cœur.
Au voleur, au voleur, au voleur, au voleur.


http://www.eleves.ens.fr/home/sray/moliere/precsrid.html

Aucun autre transfert audio du même document, aucune face associée

Permalien : http://www.phonobase.org/614.html

  Recherche avancéeRecherche tout champNouvelle recherche Page d'accueil