Recherche avancéeRecherche tout champNouvelle recherche Page d'accueil  

   
Titre :
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :
Interprète(s) :
Qualité(s) ou établissement d'exercice :
Année d'enregistrement :
Instruments :
Marque de fabrique, label :
Format :
   
Retour au tableau des résultats

4 résultats trouvés

Précédent 1 4

 
Titre :Le corbeau et le renard
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :La Fontaine
Interprète(s) :Crommelynck, Fernand (1886-1970)
Fichier audio :Cliquez pour écouter
Photo(s) :
PhotoPhoto
PhotoPhoto
Support d'enregistrement :Disque
Format :17 cm aiguille (enregistrement acoustique)
Lieu d'enregistrement :Bruxelles, Belgique
Marque de fabrique, label :Zonophone
Numéro de catalogue :1279
Date de l'enregistrement :1902—jan.—mar.
Instruments :monologue
État :Exc++
Vitesse (tours/minute) :77,8
Matériel employé au transfert :Garrard 401 SME 3012, pointe 2,3ET sur Stanton, Elberg MD12 : courbe flat, passe-bas 4,5kHz, Cedar X declick, decrackle, dehiss
Date du transfert :19-03-2011
Commentaires :Le Corbeau et le renard, raconté par un Anglais. Entente cordiale, Angleterre. Version avec quatre mesures de piano seulement. Il s'agit sans doute de Fernand Crommelynck, dramaturge, acteur et metteur en scène belge d'expression française (1886-1970). Il aurait donc enregistré ceci à 16 ans... on lit de plusieurs sources : « … se passionne très jeune pour le théâtre [...] il écrivit sa première pièce à 18 ans ». Pochette manuscrite. Distributeur L. Neyroud, électricien, 26 rue Colbert, Marseille.
Texte du contenu :Version matrice 1279

Le renard et le corbeau, fable, racontée par Crommelynck

Monsieur de Corbeau sur un arbre perché en l'air
Tenait dans son bouche un fromage de Chester
Le renard par l'odeur du fromage alléché
Vint près du corbeau et il lui tint à peu près cet langage :
"Ao ! Bonjour Monsieur de Corbeau
Comment vous portez-vous soi-même ce soir ?
Je suis très content de vous voir.
Si votre voix ressemble à vos ploumes
Vous êtes le Wellington des aubergistes de ces bois"
Le corbeau il répond rien du tout,
Mais il était tout content, et pour montrer son voix
Il ouvre son bouche et laisse tomber le fromage
Le renard prend le fromage et il le mange
Et il dit au corbeau :
"Monsieur de corbeau,
Apprenez que les flatteurs
Vivront toujours aux dépens
De ceux qui mangent du fromage."
Le corbeau, il répond rien du tout,
Mais il devient rouge comme un coq
Et il jura [incompréhensible] un peu tard
Qu'on ne l'y reprendrait plous.

Moralité : quand vous mangez du fromage
Il ne faut jamais ouvrir le bouche.


Fernand Crommelynck (1886-1970)

- - - - - - -

Version matrice 1279-2

Monologue par Monsieur Crommelynck
Le renard et le corbeau raconté par un anglais

Monsieur de Corbeau sur un arbre perché en l'air
Tenait dans son bouche un fromage de Chester
Le renard par l'odeur du fromage alléché
Vint près du corbeau et il lui tint à peu près cet langage :
"Ao ! Bonjour Monsieur de Corbeau
Comment vous portez-vous soi-même ce soir ?
Je suis très content de vous voir.
Si votre voix ressemble à vos ploumes
Vous êtes le Wellington des aubergistes de ces bois."
Le corbeau il répond rien du tout,
Mais il était tout content, et pour montrer son voix
Il ouvre son bouche et laisse tomber le fromage
Le renard prend le fromage et il le mange
Et il dit au corbeau :
"Monsieur de corbeau,
Apprenez que tous les flatteurs
Ils vivront toujours aux dépens
De ceux qui mangent du fromage."
Le corbeau, il répond rien du tout,
Mais il devient rouge comme un coq
Et il jura [incompréhensible] un peu tard
Qu'on ne l'y reprendrait plous.

Moralité : quand vous mangez du fromage
Il ne faut jamais ouvrir le bouche.


Fernand Crommelynck (1886-1970)

Aucun autre transfert audio du même document, aucune face associée

Permalien : http://www.phonobase.org/7231.html

  Recherche avancéeRecherche tout champNouvelle recherche Page d'accueil