Recherche avancéeRecherche tout champNouvelle recherche Page d'accueil  

   
Titre :
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :
Interprète(s) :
Qualité(s) ou établissement d'exercice :
Année d'enregistrement :
Instruments :
Marque de fabrique, label :
Format :
   
Retour au tableau des résultats

176 résultats trouvés

Précédent 1 47 51 101 151 176 Suite droite

 
Titre :L'Apollon de Versailles
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :Rimbault, Eugène ; Spencer, Émile ; Arnould, Georges
Interprète(s) :Polin
Fichier audio :
Photo(s) :Photo
Support d'enregistrement :Disque
Format :17 cm aiguille (enregistrement acoustique)
Lieu d'enregistrement :Paris, France
Marque de fabrique, label :Berliners' Gramophone
Numéro de catalogue :32028
Numéro de matrice :3789
Date de l'enregistrement :1901
Instruments :piano acc.
État :Exc++
Vitesse (tours/minute) :69
Matériel employé au transfert :Garrard 401, SME 3012, pointe 2,0ET sur Stanton, Elberg MD12 : courbe flat, passe-bas, Cedar X declick, decrackle, dehiss
Date du transfert :30-10-2010
Commentaires :Texte du contenu ci-dessous.
Texte du contenu :L'Apollon de Versailles

À Versailles étant en ballade
Dans l' parc avec trois d' mes copains
J' dis tout d'un coup aux camarades
J' m'en vas m' baigner dans l' grand bassin
Alors viv'ment je m' déshabille
Sans cal'çon d' bain je fais l' plongeon
Et pour épater les anguilles
Je reste deux minute's dans l' fond

Je sors trempé comme un' panade,
Mais je n' retrouv' plus rien du tout,
Ni mes frusqu's ni mes camarades
A! que j' me dis, c'est un sal' coup
Plus rien, ni culott' ni liquette,
Je n'ai même plus, sacré tonnerr'!
Un' feuill' d' papier à cigarette
Pour mettr' ma dignité derrièr'

Je m' dis : on va m' voir dans c'te t'nue,
Jusqu'à la nuit qu'est-ce que j' f'rais bien ?
Or, parmi un tas de statues,
J'vois un piédestal qui f'sait rien
J' mont' dessus, j' boug' ni pieds, ni tête,
Quand un' dam' venant à passer
S'écri' : V'la un'statu' bien faite,
Tout y est, même les cors aux pieds

A m'lorgnait quand v'la qu'ue abeille
Sur moi pendant c' temps vient voler
M' chatouill' la bouche et les oreilles
Et puis s'arrêt' dessous mon nez.
Vous pensez si j' la trouvais forte,
Ell' m' prenait pour sa ruch' sûr'ment
Je m' dis : Ell' doit chercher la porte
Pour aller fair' du miel dedans.

La dam' s'éloign', je m'dis quelle veine
J' m' en vas descendr', c'est pas trop tôt,
Quand un' band' de jeun's fill's s'amène,
Alors, je me r'place aussitôt
Mais voilà qu'un pigeon s'arrête
Me r'garde comme un bnouveau v'nu,
Puis y s' perche au sommet d' ma tête
Et dépose un' p'tit' crott' dessus.

J' l'appelle cochon ! quand les d'moiselles
Se mett'net tout's à jouer au ballon,
Et puis tout à coup y a l'une d'elles
Qui m'l'envoie en plein dans l' bidon
J' dégringole et d'un' voix émue
La p'tite ross' se met à crier
Nous avons cassé la statue,
Sauvons nous pour pas la payer.

Bref, j'sors du parc et sur la route
Un agent apparaît et m' dit :
C'est dégoûtant, j'm'en vais vous foute
Un' contravention, mon ami,
Je lui réponds : ça c'erst pas drôle
De me fout' un' contravention
Ça s'rait plus urtil', ma parole,
Qu'on m' fout' ma ch'mise et mon calçon.

Aucun autre transfert audio du même document, aucune face associée

Permalien : http://www.phonobase.org/6453.html

  Recherche avancéeRecherche tout champNouvelle recherche Page d'accueil