Recherche avancéeRecherche tout champNouvelle recherche Page d'accueil  

   
Titre :
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :
Interprète(s) :
Qualité(s) ou établissement d'exercice :
Année d'enregistrement :
Instruments :
Marque de fabrique, label :
Format :
   
Retour au tableau des résultats

63 résultats trouvés

Précédent 1 23 51 63 Suite droite

 
Titre :L'enfant du cordonnier
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :Christiné, Henri ; Mortreuil, Félix
Interprète(s) :Dranem
Fichier audio :Cliquez pour écouter
Support d'enregistrement :Cylindre
Format :Standard (enregistrement acoustique)
Lieu d'enregistrement :Paris, France
Marque de fabrique, label :Pathé
Numéro de catalogue :2924
Instruments :piano acc.
Couleur de la pâte :noir
État :Exc+++
Vitesse (tours/minute) :160
Matériel employé au transfert :Archéophone, pointe Edison sur Ortofon declick, decrackle
Date du transfert :10-01-2009
Commentaires :Argotique
Texte du contenu :L’Enfant du cordonnier

I

J’ai vu le jour aux Batignolles
Mon père qu’était un cordonnier
Au lieu d’m’envoyer a l’école
Me f’sait ressem’ler des souliers
Vla pourquoi jai pas pu m’instruire
Avec la grammaire j’suis brouillé
A chaque instant je fait des cuires
Quand j’ouvre la bouche pour parler.

Refrain

Je suis l’fils d’un gniaff, gniaff, gniaff
Qui fait des ribouis
En fait d’ortographe graph, graph, graph
J’connais peau d'zéby
J’ai tellement le taf, taf, taf
Quand je dis un mot
Que je fais des gaffes, gaffes, gaffes
J’ai l’air d’un idiot

II

L’autre soir aux folies Bergère
Dans le promenoir je m’mets a promener
J’vois une cocotte pas ordinaire
Qui m’dit je souffre dans mon soulier
Je lui réponds elle est mauvaise
On n’me trompe pas j’suis du métier
Vous devez au contraire être a l’aise
Car c’est d’la peau d’veau qu’vous avez

III

J’ai pris pour épouse une artiste
Qu’a beaucoup de talent et qui peint
Hier soir chez nous vient a l’improviste
Une vieille du faubourg Saint-Germain
Fais-moi mon portrait qu’elle s’écrie
Quéque chose de soigné du Watteau
J’lui dis madame s’ra réussie
Car ma femme ne peint qu’les trumeaux

IV

Un soir à l’opéra-comique
Une chanteuse Roucoulait Mignon
On disait quelle voie sympathique
Elle vocalise comme la Milton
J’Reponds d’la bonne musique c’est le règne
L’air est belle c’est vraiment chouette
Cette chanteuse a une gueule d’empeigne
A faire peter des haricots

V

Mon manque de savoir la grammaire
Y a des instants qu’ca me fait rougir
Je vois toutes les choses contraires
J’prend Saint-Quentin pour un martyre
Et si l’on cause géographie
Pour n’pas avoir l’air d’ignorer
Je réponds avec bonhomie
A toutes les questions je viens d’Gier

VI couplet

Au jour de l’an j’ferai des étrennes
Aux membres du palais Bourbon
J’leur donnerai sans tirer l’alêne
D’la chaussure selon leur opinion
Aux gauchers sa sera de la savate
Pour les Ralliés du fin chevreau
Aux Royalistes de la chaussure plate
Et d’la peau d’vache aux Radicaux.

VII couplet

J’suis très gobé aux Batignolles
C’est peut être à cause de mon cuir
Toutes les petites femmes je les affole
Quand elles m’aiment je les fais languir
Elles m’apportent toutes leurs chaussures
Pour les Ressemeler porter des clous
Et quand se sont de riches structures
J’mets des béquets a leurs petits trous.

---


Commentaires sur le texte, par J.-C. Raymond.
source : http://cahierschansons.free.fr/CC/spip.php?article102#nb10

On relève nombre de mots d’argot. A l’évidence, l’auteur s’est amusé à jouer sur la polysémie des mots :

* français — argot,
* terme de métiers — argot,
* terme de métiers — français.

La lecture prend un tout autre sel quand on découvre ce jeu.

Notes

[1] cuires : cuir en argot , faire une faute d’orthographe en parlant, faute de prononciation. Exemple prononcer : les Z hongrois.

[2] gnaff : argot pour goujat ou ouvrier cordonnier.

[3] ribouis : lire ribouis, en argot soulier usagé, soulier.

[4] dz é by : lire zébie, en argot peau de zébie signifie camelotte.

[5] peau de veau : traditionnellement utilisée pour sa souplesse en reliure d’art…

[6] empeigne : dessus d’une chaussure du coup-de-pied jusqu’à la pointe]. Gueule d'empeigne en argot salle tête.

[7] martyre : lire martyr.

[8] Gier : il faut comprendre Gien. Remarquer la consonnance avec je viens de chier…

[9] gauchers : s’agit-il des partisans d’un parti politique ?

[10] goler : lire gaulé usage courant être bâti, mais aussi avoir la gaule, être en érection.

[11] cuir : nous avons déjà vu un sens dans une note précédente. Ce mot peut également désigner la peau ou le corps.Exemple : « S’il y a des femmes assez salopes pour avoir envie de ton cuir, grand bien leur fasse ! ça les regarde ! (Courteline, Train 8 h 47). Je me demande si dans ce cas cuir ne désigne pas une partie plus précise de l’anatomie d’un homme.

[12] becquets ; dictionnaire Littré : pièce ajustée à un soulier. En imprimerie becquet signifie languette, petit morceau de papier qu’on ajoute à une épreuve (Petit Robert). Et de bequet à becquée il n’y a qu’un pas.

[13] Pour revenir ensuite, utiliser la fonction retour à la page précédente de votre navigateur.
Répondre à cet article
Rubriques

* Les chansons
* Commentaires
* FAQ & Aide
* Médiagraphie
* Nos Sources
o Babault Victor
o Champalloux Benjamin
o Chéret Auguste
o Dutarte Patrice
o Dutartre Adolphe
o Germain Fernande
o Jobin Irène
o KerHervé Émile
o Rat Edmond
o Raymond Jeanne
o Sources diverses
* Sites à voir

Dans la même rubrique

* * Edmond Rat — son cahier
* * Rat Edmond — éléments biographiques
* Petit Jardin (Le)
* Paimpolaise (La)
* La Paimpolaise
* Credo du paysan (Le)
* Dans ma Gondole
* Enfant du cordonnier (L’)
* Espérance (L’)
* Glou-glou

http://cahierschansons.free.fr/CC/spip.php?article102#nb10

Aucun autre transfert audio du même document, aucune face associée

Permalien : http://www.phonobase.org/3651.html

  Recherche avancéeRecherche tout champNouvelle recherche Page d'accueil