Recherche avancéeRecherche tout champNouvelle recherche Page d'accueil  

   
Titre :
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :
Interprète(s) :
Genre :
Année d'enregistrement :
Instruments :
Marque de fabrique, label :
Format :
   
Retour au tableau des résultats

16 résultats trouvés

1 16 Suite droite

 
Titre :La chanson de Marinette
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :Tagliafico, Joseph Dieudonné
Interprète(s) :Anonyme(s) ou interprète(s) non identifié(s)
Genre :Mélodie de concert
Fichier audio :
Support d'enregistrement :Cylindre
Format :Lioret n°4 (enregistrement acoustique)
Lieu d'enregistrement :Paris, France
Marque de fabrique, label :Lioret
Date de l'enregistrement :1899-1901
Instruments :a cappella
Couleur de la pâte :Celluloïd blanc
État :Exc, très rayé à la fin
Vitesse (tours/minute) :100
Matériel employé au transfert :Archéophone
Date du transfert :26-04-2006
Commentaires :Texte du contenu ci-dessous. Henri Lioret n'a jamais eu la maîtrise technique de son propre brevet consacré au moulage et à la duplication des cylindres, c'est pourquoi on ne trouve jamais deux exemplaires de la même session d'enregistrement chez Lioret. Voir à ce propos la thèse d'Henri Chamoux La diffusion de l’enregistrement sonore en France à la Belle Époque, 2015, pages 204 à 214 du pdf. Coll. Jalal Aro.
Texte du contenu :La chanson de Marinette

Création : Alexis Boyer (1898) - Reprises : MAréchal, Guillaume Ibos, Paul Aumonier, René-Antoine Fournets, Gabriel Soulacroix, Daniel Vigneau, Georges Elval, Mercadier, Fred Gouin, Marjal, ...

Paroles et musique : Dieudonné Tagliafigo - Éditeur : R. Deiss

Un jour je fis une chanson
Une chanson pour Marinette
Les vers avaient bonne façon
La musique fut bientôt faite
J'avais d'abord, d'un rossignol
Pris pour motif de ritournelle
Une roulade en si bémol
Autant que je me le rappelle

Un jour je fis une chanson
Une chanson pour Marinette
Les vers avaient bonne façon
La musique, la musique en fut bientôt faite

Puis dans les plaintes du ruisseau
Grâce aux caresses, aux caresses de la brise
Je découvris un chant nouveau
Doublé d'une harmonie exquise
Souffle embaumé du gai printemps
Écho divin de la Nature
Seuls, de nos cœurs, les battements
Devaient en marquer la mesure

Oh, la chanson de nos amours
Comme elle fit vibrer nos âmes
De la chanter toujours, toujours
Avec transport nous nous jurâmes

Mais les chansons ont leur destin
Un soir que fredonnant la nôtre
Sous sa fenêtre je revins
Marinette, Marinette en chantait une autre


Aucun autre transfert audio du même document, aucune face associée

Permalien : http://www.phonobase.org/3424.html

  Recherche avancéeRecherche tout champNouvelle recherche Page d'accueil