Recherche avancéeRecherche tout champNouvelle recherche Page d'accueil  

   
Titre :
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :
Interprète(s) :
Qualité(s) ou établissement d'exercice :
Année d'enregistrement :
Instruments :
Marque de fabrique, label :
Format :
   
Retour au document associé

 

Titre :Marchand d'ocarinas
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :Saint-Servan, G. ; Bergeret, Léonce
Interprète(s) :Bergeret, Léonce
Fichier audio :Cliquez pour écouter
Photo(s) :Photo
Support d'enregistrement :Disque
Format :25 cm aiguille (enregistrement acoustique)
Lieu d'enregistrement :Paris, France
Marque de fabrique, label :Zonophone
Numéro de catalogue :x-82411
Numéro de matrice :4017o
Date de l'enregistrement :1904
Instruments :piano acc.
État :rough start
Vitesse (tours/minute) :71,3
Matériel employé au transfert :Garrard 401, SME 3012, pointe 2,5ET sur Stanton, Elberg MD12 : courbe flat, passe-bas 4kHz, Cedar X declick, decrackle, dehiss
Date du transfert :24-05-2011
Commentaires :Camelot, boniment.
Texte du contenu :[Entre crochets : les versions alternatives]

Le marchand d'ocarinas, chanson de camelot, par Bergeret

Tenez mesdames, messieurs, c'est avec autorisation spéciale de la Préfecture de Police, qui me donne ordre de déguerpir sitôt que j'apercevrai la silhouette élégante d'un sergent de ville, que je vais avoir l'honneur ici de vous présenter le dernier succès de la science française. Je vous serai très obligé mesdames, messieurs de bien vouloir jeter un petit coup d'oeil à droite et à gauche, et ne pas négliger de me prévenir
[si toutefois vous apercevez le képi d'un sergent de ville]
[si toutefois vous apercevez le képi d'un agent]
[si vous apercevez le képi d'un agent]
[si vous apercevez les armes de Paris à cheval sur un képi].
[si vous apercevez les armes de la ville de Paris à cheval sur un képi].

Dans ces conditions quatre mesures de musique et je commence, en avant la musique !

Toujours content, toujours joyeux
Je viens sur la place publique
Approchez mesdames messieurs
J'vais faire un morceau de musique
Voici mon petit instrument
Je ne le vends qu'un franc cinquante
Il est gentil il est charmant
Ecoutez bien comment il chante !

[J'en ai des gros des petits des courts
Vous pouvez à votre ménagère
Le soir quand vous lui parlerez d'amour
Lui faire souffler dans votre affaire
Ma méthode est simple comme tout
Pour en jouer ce n'est pas difficile
Il n'y a qu'à bien boucher les trous
Et souffler fort, c'est très facile]

[Un franc cinquante, il n'y en aura pas pour tout le monde, dépêchons nous ! Tenez mademoiselle mettez donc l'article en main, vous pouvez même y souffler dedans, ça ne vous coûtera rien, là, très bien.
Allons-y de la polka des gigolettes !]

[Un franc cinquante, il n'y en aura pas pour tout le monde, dépêchons nous ! Personne ne dit mot, il n'y a pas d'amateur ? Tenez mademoiselle mettez donc l'article en main, vous pouvez même y souffler dedans, ça ne vous coûtera rien, pas même un sourire là, très bien.
Allons-y d'un petit galop !]

[Un franc cinquante, il n'y en aura pas pour tout le monde, dépêchons nous ! Tenez mademoiselle mettez donc l'article en main, vous pouvez même y souffler dedans, ça ne vous coûtera rien, pas même un sourire là, très bien.
Allons-y de la polka des gigolettes !]

[Un franc cinquante, il n'y en aura pas pour tout le monde, dépêchons nous ! Personne ne dit mot ? Allons-y du galop électrique !]

[Un franc cinquante, personne dit mot, il n'y a pas d'amateur ? L'ocarina de la maison Ullmann, réclame non payée, personne dit mot ?
Allons-y d'un petit morceau de musique !]


[- Dites-donc m'sieur l'marchand ?
- quoi m'sieur, qu'est-ce qu'il y a de cassé ?
- Comben vendez-vous vot'flûtiau ?
- un franc cinquante
- oh, oh ! oh, oh ! C'est un peu cher ! Voyez, moi j'suis un brave homme, eh un honnête homme, eh bien laissez-moi ça pour un franc !
- Mais pas du tout m'sieur, vous ne voyez donc pas ce que c'est ? C'est un ocarina en celluloïd, de la maison Ullmann, mais parfaitement !
- Ouais ouais oui je sais bien mais c'est pour faire la pige au grand Julot au pays, y joue du flûtiau, mais c'est ben plus beau que le flûtiau ça oh, oh ! oui !
- Ah, m'sieur j'n'ai pas le temps de m'amuser,
Allons-y du galop électrique !]

[A cré barre-toi, sauve la camelote, voilà les flics !]
[A cré barre-vous monsieur, v'la les flics - c'est bon je sauve la camelotte, au revoir m'suieurs dames !]
[Sauvez-vous, v'la les agents - c'est bon je sauve la camelote, au revoir m'sieurs dames !]
[Sauvez-vous, v'la la police - c'est bon je sauve la marchandise, au revoir m'sieurs dames !]












Permalien : http://www.phonobase.org/7470.html

  Recherche avancéeRecherche tout champNouvelle recherche Page d'accueil