Recherche avancéeRecherche tout champNouvelle recherche Page d'accueil  

   
Titre :
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :
Interprète(s) :
Qualité(s) ou établissement d'exercice :
Année d'enregistrement :
Instruments :
Marque de fabrique, label :
Format :
   

Un seul résultat trouvé

Titre :On n'est pas de bois
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :Marinier, Paul
Interprète(s) :Maurel
Qualité(s) ou établissement d'exercice :Folies-Bergère
Fichier audio :Cliquez pour écouter
Photo(s) :Photo
Support d'enregistrement :Disque
Format :25 cm aiguille (enregistrement acoustique)
Lieu d'enregistrement :Paris, France
Marque de fabrique, label :Gramophone
Numéro de catalogue :232057
Numéro de matrice :14269u
Date de l'enregistrement :1909—01—20
Instruments :orchestre acc.
État :Exc++
Vitesse (tours/minute) :75,3
Matériel employé au transfert :Garrard 401, SME 3012, pointe 2,0ET sur Stanton, Elberg MD12 : courbe flat, passe-bas, 6kHz, Cedar X declick, decrackle, dehiss
Date du transfert :21-05-2011
Commentaires :Condition féminine, prostitution. Politique. Comment ceux qui trompent leur femme inscrivent-ils leurs dépenses secrètes ? Allusions à Fallières, le roi Léopold II, Caillaux, Deschanel, Brisson, de Max, Anadole Deibler ; l'homme des mimi pinsons : le Charpentier de Louise, le comte de Motke, Clémenceau, Pierre Loti, Émile Combes, duc d'Orléans, Chéron, Pelletan, Edouard VII, Jean Jaurès, Paul Déroulède, Arthur Meyer
Texte du contenu :On n'est pas de bois
Paroles de Jean Bastia, musique de Paul Marinier
Chanson créée par Marcelle Norcy à la Gaîté Rochechouart

Deux versions de ce texte : Version du disque, version de la partition.

Version du disque :

Quand les hommes mariés trompent leur légitime
Et qu'ils sont en même temps des comptables parfaits
La dépense qu'ils ont fait par francs et par centimes
Comment l'inscrivent-ils au livre de leur budget?
Il serait à leur femme trop aisé de comprendre
S'ils mettaient tout bêtement : on n'est pas de bois vingt francs
Mais la désignation de leurs prouesses tendres
Suivant leur profession prend des noms différents.

Monsieur Fallières appelle la chose de la sorte :
Frais de présentation et d'représentation
Le roi Léopold II sur son grand livre porte :
Pour le Manneken-Pis crédits de réfection.
Notre imposant Caillaux désigne cela : Sondages
Deschanel simplement inscrit : Mutualité
Monsieur Brisson avoue ses p'tits dévergondages :
Démoli la sonnette d'la Chambre des députés

Monsieur de Max met ça sous l'article : vaseline
Anatole Deibler hautement désoeuvré
Traite la chose de visite à sa chère guillotine
Et Jean de Pont de Fonds [Pontefont] : oeuvre des vieux curés.
L'homme des Mimi Pinson, le Chaprentier de Louise
Inscrit sur son carnet : Pour deux petites mains ;
Et le comte de Moltke, en une langue exquise
Ecrit : petits cadeaux à mes neveux germains.

Quand à m'sieur Clémenceau, c'est bons secrets qu'il note
Descente dans un port écrit Pierre Loti
Monsieur Emile Combes note : à bas la calotte !
Et le duc d'Orléans : subventions au marquis.
Monsieur Billot [Guyot] met ça sous l'article : propagande
Pour mon fil spécial note Brunau-Varilla
Chéron inscrit : Pour frais d'inspection de la viande ;
Pour mon p'tit frère écrit l'aîné des Isola.

Peletan traite ça d'nettoyage par le vide ;
c'est plume simplement qu'Edouard VII a noté
Et Jean Jaurès formule en un style limpide
Tirage supplémentaire de mon Humanité.
Comme ces frasques demandent aux maisons où l'on aime
Monsieur Paul Déroulède de la LDP
Il note sa dépens' : Qui vive? France quand même !
Et M'sieur Arthur Meyer entretien d'mon coupé.


-------


On n'est pas de bois
Paroles de Jean Bastia, musique de Paul Marinier
Chanson créée par Marcelle Norcy à la Gaîté Rochechouart

Version de la partition petit format, publiée par G. Siéver, éditeur, 4 et 6 Passage Reilhac (54 Faubourg St Denis)
Melle L. Collier. Gr. 1415.S.

Quand les hommes mariés trompent leur légitime
Et qu'ils sont en même temps des comptables parfaits
La dépense qu'ils ont fait par francs et par centimes
Comment l'inscrivent-ils au livre de leur budget?
Il serait à leur femme trop aisé de comprendre
S'ils mettaient tout bêtement : on n'est pas de bois vingt francs
Mais la désignation de leurs prouesses tendres
Suivant leur profession prend des noms différents.

Monsieur Fallières appelle la chose de la sorte :
Frais de présentation et d'représentation
Le roi Léopold II sur son grand livre porte :
Pour le Manneken-Pis crédits de réfection
Notre imposant Caillaux désigne cela : Sondages
Deschanel simplement inscrit : Mutualité
Monsieur Brisson avoue ses p'tits dévergondages :
Démoli la sonnette d'la Chambre des députés

Monsieur Maurice Barrès motive ses fredaines
Sous l'couvert de : Secours à deux déracinés
Et de Coutant d'Ivry les relations mondaines
S'appellent simplement du nom de : Pouss'café
Abonnement à vie au Mercure de France
Inscrit Légitimus député folichon
Et Monsieur Thalamas formule ses dépenses :
Achats de documents sur Monseigneur Cauchon.

Monsieur de Max met ça sous l'articl' : vaseline
Voyage incognito formule le roi Edouard ;
Et de Maurice Donnay les frasques masculines
S'appellent : Aumône à mon vieux copain du Chat-noir ;
Lorsque Monsieur Briand s'en est fait voir de berthes
Il porte à son budget : Ballade aux Vaux d'Cerny
Dufayel sur ses livres inscrit : Profits et pertes
Et le Duc d'Orléans : Subventions au Parti.

L'homme des Mimi Pinson, le Chaprentier de Louise
Inscrit sur son carnet : Pour deux petites mains ;
Monsieur Pierre Loti, dont la langue est exquise,
Formule élégamment : Oeuvre des sous-marins ;
Monsieur Piot met ça sous l'articl': Propagande
Fil spécial à la patt' not' Brunau-Varilla
Chéron inscrit : Pour frais d'inspection de la viande ;
Pour mon p'tit frère écrit l'aîné des Isola.

Quand Déroulède se rend aux maisons où l'on aime
Comme il couche avec France au sein de ces sérails
Il note sa dépens' : Qui vive? Franc' quand même !
Et l'citoyen Pataud : Pour les Bourses du travail ;
Peletan traite ça d'nettoyage par le vide ;
Monsieur Arthur Meyer d'entretien d'son coupé
Et Jean Jaurès formule en un style limpide
Tirag' supplémentaire de mon Humanité.

Montrer l'autre transfert audio du même document, ou montrer la face associée

Permalien : http://www.phonobase.org/7408.html

  Recherche avancéeRecherche tout champNouvelle recherche Page d'accueil