Recherche tout champRecherche avancéeNouvelle recherche Page d'accueil  

Tout champ :
   
Retour au tableau des résultats

187 résultats trouvés

Précédent 1 24 51 101 151 187 Suite droite

 
Titre :Cyrano de Bergerac. Ballade du duel de l'hôtel de Bourgogne (avec acclamations. Sur la boite : Cyrano - Cinéma)
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :Rostand, Edmond
Interprète(s) :Coquelin aîné
Fichier audio :Cliquez pour écouter
Support d'enregistrement :Cylindre
Format :Céleste (enregistrement acoustique)
Lieu d'enregistrement :Paris, France
Marque de fabrique, label :Phono Cinéma Théâtre
Numéro de catalogue :15
Instruments :Diction
Couleur de la pâte :Coquelin Cyrano - Rep
État :moyen
Vitesse (tours/minute) :72 doublé
Matériel employé au transfert :Archéophone
Date du transfert :15-07-1999
Commentaires :Celeste type I (Phono-Cinéma-Théâtre) : 20 spires/cm. (environ 50 spires/pouce). Le premier tiers est très usé, blanchi en surface, sillons très peu profonds. Transfert exécuté à vitesse moitié de la réalité, doublée ensuite.
Texte du contenu :Ballade du duel qu'en l'hôtel bourguignon
Monsieur de Bergerac eut avec un bélître.
Le vicomte
Qu'est-ce que c'est que ça, s'il vous plaît?
Cyrano
C'est le titre.
La salle, surexcitée au plus haut point.
Place! - Très amusant! - Rangez-vous! - Pas de bruits!
Tableau. Cercle de curieux au parterre, les marquis et
les officiers mêlés aux bourgeois et aux gens du peuple;
les pages grimpés sur des épaules pour mieux voir. Toutes
les femmes debout dans les loges. A droite, de Guiche et
ses gentilshommes. A gauche, Le Bret, Ragueneau, Cuigy,
etc.
Cyrano, fermant une seconde les yeux.

Attendez!... Je choisis mes rimes... Là, j'y suis.
Il fait ce qu'il dit, à mesure.

Je jette avec grâce mon feutre,
Je fais lentement l'abandon
Du grand manteau qui me calfeutre,
Et je tire mon espadon;
Élégant comme Céladon,
Agile comme Scaramouche,
Je vous préviens, cher Mirmidon,
Qu'à la fin de l'envoi, je touche!
Premier engagement de fer.
Vous auriez bien dû rester neutre;
Où vais-je vous larder, dindon?...
Dans le flanc, sous votre maheutre?...
Au coeur, sous votre bleu cordon?...
- Les coquilles tintent, ding-don!
Ma pointe voltige: une mouche!
Décidément... c'est au bedon,
Qu'à la fin de l'envoi, je touche.
Il me manque une rime en eutre...
Vous rompez, plus blanc qu'amidon?
C'est pour me fournir le mot pleutre!
- Tac! je pare la pointe dont
Vous espériez me faire don: -
J'ouvre la ligne, - je la bouche...
Tiens bien ta broche, Laridon!
A la fin de l'envoi, je touche.
Il annonce solennellement:
Envoi
Prince, demande à Dieu pardon!
Je quarte du pied, j'escarmouche,
Je coupe, je feinte...

Se fendant.

Hé! Là donc!

Le vicomte chancelle, Cyrano salue.

A la fin de l'envoi, je touche.

Acclamations. Applaudissements dans les loges. Des fleurs et des mouchoirs tombent. Les officiers entourent et félicitent Cyrano. Ragueneau danse d'enthousiasme. Le Bret est heureux et navré. Les amis du vicomte le soutiennent et l'emmènent.

Aucun autre transfert audio du même document, aucune face associée

Permalien : http://www.phonobase.org/613.html

  Recherche tout champRecherche avancéeNouvelle recherche Page d'accueil