Recherche tout champRecherche avancéeNouvelle recherche Page d'accueil  

Tout champ :
   
Retour au document associé

 

Titre :Le chien sergent de ville
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :Stanislas, Adolf ; Boyer, Lucien ; Battaille, Henri
Interprète(s) :Lack, Paul
Genre :Café-concert
Fichier audio :
Photo(s) :
PhotoPhoto
Support d'enregistrement :Disque
Format :28 cm saphir (enregistrement acoustique)
Lieu d'enregistrement :Paris, France
Marque de fabrique, label :Opéra
Numéro de double-face :14310
Numéro de catalogue :1431
Vitesse (tours/minute) :78
Matériel employé au transfert :Garrard 401, SME 3012, pointe 2,8ET sur Stanton, Elberg MD12 : courbe flat, passe-bas, Cedar X declick, decrackle, dehiss
Date du transfert :07-06-2010
Commentaires :Texte du contenu ci-dessous. Police, policiers. Chanson d'actualité. Création des chiens policiers. Photo pochette Disque Opéra (à la façon des pochettes Pathé etched label)
Texte du contenu :Le chien sergent de ville

Création : Mayol (1907) - reprises : Jane Allems, Marcelle Norcy, Gabrielle Lange, Camille Stéfani, Camille Helda, Paul Lack, Marjal, Constantin, Dorville

Paroles : Lucien Boyer, Henri Bataille - Musique : Adolf Stanislas - Éditeur : S. Eichard - Paris (1907)


Mesdames et messieurs, faut qu’tout l’monde le sache
Bientôt, dans Paris, y aura plus d’apaches
On pourra chez soi rentrer l' soir à pied
Car on vient d' créer le chien policier

Ben, c’lui qu’a trouvé le chien sergent d’ville
Est loin, mes amis, d’être un imbécile
Car un chien, ça court plus vite qu’un agent
Et ç’a l’avantage d’être intelligent

Le chien policier qu’est un acrobate
Pour faire son pipi n’a qu’à l’ver la patte
Si le sergent d’ville voulait faire comme lui
I’ s’cass'rait la gueule, ça f'rait pas un pli

Très respectueux de son commissaire
Le sergent de ville le suit par derrière
Le chien policier connaît son métier
Il en fait autant aux chiennes du quartier

Le sergent de ville a l’cœur très volage
Il a chaque semaine un nouveau collage
Le chien policier a plus d’attachement
Car lui, quand i’ s’colle, ça tient solidement

Le chien sur l’apache saute avec rudesse
Le mord à pleines dents dans la peau des… jambes
Si l’agent f’sait ça, on dirait sûrement
Qu’il a des passions de vieux dégoûtant

Le chien policier est rempli d’courage
Tenez, quelquefois, durant son jeune âge
On lui coupe la queue, i’ n’dit pas un mot
L’sergot à sa place gueulerait comme un veau



Permalien : http://www.phonobase.org/5701.html

  Recherche tout champRecherche avancéeNouvelle recherche Page d'accueil