Recherche avancéeRecherche tout champNouvelle recherche Page d'accueil  

   
Titre :
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :
Interprète(s) :
Genre :
Année d'enregistrement :
Instruments :
Marque de fabrique, label :
Format :
   
Retour au tableau des résultats

4478 résultats trouvés

Précédent 1 51 101 151 201 251 301 351 401 451 501 551 601 651 701 751 801 851 901 951 1001 1051 1101 1151 1201 1251 1301 1351 1401 1451 1501 1551 1601 1651 1701 1751 1801 1851 1901 1951 2001 2051 2101 2151 2201 2251 2301 2351 2401 2451 2501 2551 2601 2651 2701 2751 2801 2851 2901 2951 3001 3051 3101 3151 3201 3251 3301 3351 3401 3451 3501 3551 3601 3651 3701 3751 3801 3851 3901 3951 4001 4051 4101 4151 4201 4251 4301 4351 4401 4451 4478 Suite droite

 
Titre :Jocelyn ; berceuse
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :Godard, Benjamin
Interprète(s) :Boyer, Mary
Genre :Opéra
Fichier audio :
Support d'enregistrement :Cylindre
Format :Standard (enregistrement acoustique)
Lieu d'enregistrement :Paris, France
Marque de fabrique, label :Pathé
Numéro de catalogue :133
Instruments :piano acc.
Couleur de la pâte :noir moulé
État :bon
Vitesse (tours/minute) :154
Matériel employé au transfert :Archéophone, décliqué
Date du transfert :28-03-2006
Commentaires :Texte du contenu ci-dessous.
Texte du contenu :Jocelyn ; Berceuse

Création : Pierre-Émile Engel (1888) - reprises : Mary Boyer, Henri Paradis, Albert Vaguet, Paul Aumonier, Charles Milhau, Jean Noté, Victor Capoul, Emmanuel Ferval, Pierre-Aurèle Asselin, Placide Morency, Richard Verreau, Jean-Luc Évêque, Jeanne Marignan, Lia Origoni, Lucien Muratore, Marie Delna, Edmond Clément, Deszö Lederer, Bedetti, Albert Quesnel, etc...

Paroles : Victor Capoul, Armand Silvestre - Musique : Benjamin Godard - Éditeur : Choudens fils


Cachés dans cet asile où Dieu nous a conduits
Unis par le malheur durant les longues nuits
Nous reposons tous deux endormis sous leurs voiles
Ou prions aux regards des tremblantes étoiles

{Refrain:}
Oh ! Ne t'éveille pas encor
Pour qu'un bel ange de ton rêve
En déroulant son long fil d'or
Enfant, permette qu'il s'achève
Dors ! Dors ! Le jour, à peine a lui
Vierge sainte, veillez sur lui

Sous l'aile du Seigneur, loin du bruit et de la foule
Et comme un flot sacré qui doucement s'écoule
Nous avons vu les jours passer après les jours
Sans jamais nous lasser d'implorer son secours

{au Refrain}


Aucun autre transfert audio du même document, aucune face associée

Permalien : http://www.phonobase.org/3360.html

  Recherche avancéeRecherche tout champNouvelle recherche Page d'accueil