Recherche avancéeRecherche tout champNouvelle recherche Page d'accueil  

   
Titre :
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :
Interprète(s) :
Genre :
Année d'enregistrement :
Instruments :
Marque de fabrique, label :
Format :
   
Retour au tableau des résultats

4478 résultats trouvés

Précédent 1 51 101 151 201 251 301 351 401 451 501 551 601 651 701 751 801 851 901 951 1001 1051 1101 1151 1201 1251 1301 1351 1401 1451 1501 1551 1601 1651 1701 1751 1801 1851 1901 1951 2001 2051 2101 2151 2201 2251 2301 2351 2401 2451 2501 2551 2601 2651 2701 2751 2801 2851 2901 2951 3001 3051 3101 3151 3201 3251 3301 3351 3401 3451 3501 3551 3601 3651 3701 3751 3801 3851 3901 3951 4001 4051 4101 4151 4201 4251 4301 4351 4401 4451 4478 Suite droite

 
Titre :Les Cloches de Corneville ; j'ai fait trois fois le tour du monde
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :Planquette, Robert ; Clairville [Louis-François-Marie Nicolaïe] ; Gabet, Charles
Interprète(s) :Riddez, Jean
Genre :Opéra-comique
Fichier audio :
Support d'enregistrement :Cylindre
Format :Standard (enregistrement acoustique)
Lieu d'enregistrement :Paris, France
Marque de fabrique, label :Pathé (Lioret) boite Lioret
Numéro de catalogue :151?
Instruments :piano acc.
Couleur de la pâte :marron ss. inscr.
État :tbon
Vitesse (tours/minute) :180
Matériel employé au transfert :Archéophone, pointe Edison
Date du transfert :10-10-2002
Commentaires :Texte du contenu ci-dessous.
Texte du contenu :Les cloches de Corneville

Paroles: Clairville et Charles Gabet
Musique: Robert Planquette

J'ai fait trois fois le tour du monde


J'ai fait trois fois le tour du monde
Et les dangers font mon bonheur
J'aime le ciel quand le ciel gronde
La mer quand elle est en fureur
J'ai fait trois fois le tour du monde
Et les dangers font mon bonheur
J'ai fait trois fois le tour du monde.

Dans mes voyages
Combien d'orages
Que de naufrages !
Mais en retour
Au sein des fêtes
Que de conquêtes
Que d'amourettes
Sans amour
Italiennes
Circassiennes
Algériennes
Chaque pays
Ou blonde, ou brune
M'en devait une
Et de chacune
J'étais épris.
Toujours de même
Le croyant, même,
J'ai dit: Je t'aime
À des vertus
Dont la victoire
Faisait ma gloire
Et ma mémoire
Ne les voit plus
C'est qu'une belle
Me rend fidèle

Je me rappelle
Toujours, hélas !
La bienvenue
Cette inconnue
Que j'ai tenue
Entre mes bras
Je l'ai tenue
Entre mes bras
Entre mes bras
Oui
Ville chérie
Ô ma patrie
Fais, je t'en prie,
Parler les flots
Mais qu'on me rende
Cette Normande
Que je demande
À tes échos
Pour la connaître
La voir renaître
Et m'apparaître
Sortant des flots
Tout m'est facile
Fût-il utile
De braver mille
Dangers nouveaux !

Aucun autre transfert audio du même document, aucune face associée

Permalien : http://www.phonobase.org/2091.html

  Recherche avancéeRecherche tout champNouvelle recherche Page d'accueil