Recherche avancéeRecherche tout champNouvelle recherche Page d'accueil  

   
Titre :
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :
Interprète(s) :
Genre :
Année d'enregistrement :
Instruments :
Marque de fabrique, label :
Format :
   
Retour au tableau des résultats

4482 résultats trouvés

Précédent 1 51 101 151 201 251 301 351 401 451 501 551 601 651 701 751 801 851 901 951 1001 1051 1101 1151 1201 1251 1301 1351 1401 1451 1501 1551 1601 1651 1701 1751 1801 1851 1901 1951 2001 2051 2101 2151 2201 2251 2301 2351 2401 2451 2501 2551 2601 2651 2701 2751 2801 2851 2901 2951 3001 3051 3101 3151 3201 3251 3301 3351 3401 3451 3501 3551 3601 3651 3701 3751 3801 3851 3901 3951 4001 4051 4101 4151 4201 4251 4301 4351 4401 4451 4482 Suite droite

 
Titre :Benvenuto Cellini ; de l'art, splendeur immortelle
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :Diaz de la Peña, Eugène-Émile ; Hirsch, Gaston
Interprète(s) :Aumonier, Paul
Genre :Opéra
Fichier audio :
Photo(s) :Photo
Support d'enregistrement :Cylindre
Format :Standard (enregistrement acoustique)
Lieu d'enregistrement :Paris, France
Marque de fabrique, label :Bettini
Date de l'enregistrement :1900-1903
Instruments :piano acc.
État :Exc, moisi
Vitesse (tours/minute) :135,2
Matériel employé au transfert :Archéophone, pointe Pathé sur Ortofon, Bellari VP530 : courbe flat
Date du transfert :04-07-2017
Commentaires :Texte du contenu ci-dessous.
Texte du contenu :Benvenuto Cellini ; de l'art, splendeur immortelle

Création : Maurice-Arnold Renaud (1890 à l'Opéra-Comique) - paroles : Gaston Hirsh - Musique : Eugène-Émile Diaz de la Peña - Éditions Léon Gruz et Cie (circa 1890)


Combien de fois au jour a succédé la nuit ?
Moi, prisonnier dans Rome ! en vain fuyant Florence,
Du vicaire du Christ j’implorai l’assistance !
Jusqu’aux pieds de Paul III, Médicis me poursuit
Delphes ! Pasiléa ! terrible inquiétude !
Ah ! ma raison s’égare en cette solitude !

De l’art splendeur immortelle,
Rayons à peine entrevus,
Mes yeux ne vous verront plus,
Non, mes yeux ne vous verront plus.
Seigneur, je t’appelle !
Courbé sous ta loi !
J’invoque pour moi
Ta grâce éternelle.
Seigneur, seigneur, pitié pour moi ! [variante : Pitié, seigneur, pitié pour moi !]
Ah ! rends-moi la patrie
Et ma Delphes et la vie !
Pitié, Seigneur, pitié pour moi !
De l’art splendeur immortelle,
Amours, rêves entrevus,
Mes yeux ne vous verront plus
Non, mes yeux ne vous verront plus !
Seigneur, pitié pour moi ! [variante : Pitié, seigneur, pitié pour moi ! Seigneur.]


Aucun autre transfert audio du même document, aucune face associée

Permalien : http://www.phonobase.org/11284.html

  Recherche avancéeRecherche tout champNouvelle recherche Page d'accueil