Recherche avancéeRecherche tout champNouvelle recherche Page d'accueil  

   
Titre :
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :
Interprète(s) :
Genre :
Année d'enregistrement :
Instruments :
Marque de fabrique, label :
Format :
   
Retour au tableau des résultats

4482 résultats trouvés

Précédent 1 51 101 151 201 251 301 351 401 451 501 551 601 651 701 751 801 851 901 951 1001 1051 1101 1151 1201 1251 1301 1351 1401 1451 1501 1551 1601 1651 1701 1751 1801 1851 1901 1951 2001 2051 2101 2151 2201 2251 2301 2351 2401 2451 2501 2551 2601 2651 2701 2751 2801 2851 2901 2951 3001 3051 3101 3151 3201 3251 3301 3351 3401 3451 3501 3551 3601 3651 3701 3751 3801 3851 3901 3951 4001 4051 4101 4151 4201 4251 4301 4351 4401 4451 4482 Suite droite

 
Titre :Dans les sentiers
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :Delormel, Lucien ; Poncin, Eugène ; Belhiatus
Interprète(s) :Charlus [Louis-Napoléon Defer]
Genre :Café-concert
Fichier audio :
Photo(s) :
PhotoPhoto
PhotoPhoto
Support d'enregistrement :Cylindre
Format :Standard (enregistrement acoustique)
Lieu d'enregistrement :Paris, France
Marque de fabrique, label :Pathé
Numéro de catalogue :2040
Numéro de matrice :405
État :Exc
Vitesse (tours/minute) :162
Matériel employé au transfert :Archéophone, pointe Pathé sur Ortofon, Elberg MD12 : courbe flat
Date du transfert :31-03-2015
Commentaires :Texte du contenu ci-dessous. Chanson créée par Reschal à l'Horloge. Mention manuscrite du refrain sur la boîte : Avec mon Agathe…
Texte du contenu :Dans les sentiers
Création : Reschal à l'Horloge en 1894 et sur cylindre Lioret 1158 en 1899 - Éditeur : Répertoire Libre, 7 rue d’Enghien - Paris (1894)


Avec mon Agathe adorée
À la campagne, l’autre jour
On s’a payé toute la journée
Une belle promenade d’amour
Agathe, elle est sentimentale
Ça tient à son métier
L’ matin, elle travaille à la Halle
Et le soir au Panier

{Refrain:}
Égrenant leurs joyeuses perles
Les oiseaux ne tarissaient pas
Rêveurs, nous égarions nos pas
Dans les sentiers remplis de mer…les

Parfaite idylle à la campagne
Agathe, elle s’avait mis
D’ la bonne odeur de Peau d’Espagne (*)
Dedans tous ses habits
Agathe disait : R’garde donc, Eustache
La belle ferme que voilà !
Tu trouves pas comme ça sent la vache
Depuis que nous sommes là ?

{au Refrain}

J’avais boulotté trop d' laitage
Et le cœur me tournait
Tout en nous prom’nant dans l’ bocage
Agathe me répétait :
Dans le bouquet qu’ nous allons faire
Mon chéri, tu mettras
Des gueules-de-loup, je les préfère
Des gueules tant qu’ tu voudras

{au Refrain}

-----------------------
(*) Peau d'Espagne : nom d'un parfum



Aucun autre transfert audio du même document, aucune face associée

Permalien : http://www.phonobase.org/10508.html

  Recherche avancéeRecherche tout champNouvelle recherche Page d'accueil