Recherche avancéeRecherche tout champNouvelle recherche Page d'accueil  

   
Titre :
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :
Interprète(s) :
Qualité(s) ou établissement d'exercice :
Année d'enregistrement :
Instruments :
Marque de fabrique, label :
Format :
   
Retour au tableau des résultats

11 résultats trouvés

Précédent 1 5 11 Suite droite

 
Titre :Ma bergère
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :Nivelet, Victor ; Mathieu fils, Eugène
Interprète(s) :Anonyme(s) ou interprète(s) non identifié(s)
Fichier audio :
Support d'enregistrement :Cylindre
Format :Standard (enregistrement acoustique)
Lieu d'enregistrement :Paris, France
Marque de fabrique, label :E. Mazo, 8 Bd Magenta, Paris
Instruments :orchestre acc.
Couleur de la pâte :marron
État :Exc
Vitesse (tours/minute) :122
Matériel employé au transfert :Archéophone, pointe Edison sur Ortofon declick, decrackle
Date du transfert :02-01-2010
Commentaires :Texte du contenu ci-dessous.
Texte du contenu :Ma bergère


Création : Bruet (1872) - reprises : Laure Armand, Mme Camille Ober, Luigi, MMe Rollini, Maréchal et Mme Albertini, Raoul Brabant, Guérin-Brabant, Grisard, Léonce Bergeret, Mma Ragani, Charlesky, Esther Kiliz, Andréany, etc...

Paroles : Mme Victor Nivelet - Musique : Victor Nivelet, Eugène Mathieu fils - Éditions Musicales Alphonse Leduc


Je suis le pâtre des montagnes [variante : Je suis un pâtre des montagnes]
J'aime l'air, la liberté
Le brillant soleil des campagnes [variante : Le brûlant soleil des campagnes]
Et le firmament étoilé
J'ai pour palais une chaumière
Où, sans souci du lendemain
Le soir, en guise de prière
J'entonne ce joyeux refrain : [variante : J'entonne gaiement ce refrain]

Refrain : Ah ! ti di io i ti li a la la ti di di io…

Aussitôt que paraît l'aurore
Mon troupeau comme un voile blanc
S'étend sur le coteau que dore
Le rayon du soleil levant
Tout s'anime dans son empire
Les oiseaux voltigent dans l'air
Envoyant à Dieu leur sourire
Dans un mélodieux concert :

{au Refrain}

Devant ce bonheur sans nuage
Parfois, je me prends à rêver
Mon cœur me dit, dans son langage :
"Je crois qu'il est bien doux d'aimer
Dieu nous a mis sur cette terre [variante : Quand Dieu nous mit sur cette terre]
Pour adorer notre prochain [variante : C'était pour aimer son prochain]
Mon prochain, c'est une bergère
Je l'attends sur ce gai refrain" : [variante : Que j'attends sur ce gai refrain / À qui je chante ce doux refrain]

{au Refrain}



Aucun autre transfert audio du même document, aucune face associée

Permalien : http://www.phonobase.org/4720.html

  Recherche avancéeRecherche tout champNouvelle recherche Page d'accueil