Recherche avancéeRecherche tout champNouvelle recherche Page d'accueil  

   
Titre :
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :
Interprète(s) :
Qualité(s) ou établissement d'exercice :
Année d'enregistrement :
Instruments :
Marque de fabrique, label :
Format :
   
Retour au tableau des résultats

2 résultats trouvés

Précédent 1 2

 
Titre :L'automobile du colon
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :Rimbault, Eugène ; Beretta
Interprète(s) :Polin
Fichier audio :
Support d'enregistrement :Cylindre
Format :Standard (enregistrement acoustique)
Lieu d'enregistrement :Paris, France
Marque de fabrique, label :Phonogram Duval Ltd Paris-London
Instruments :piano acc.
Couleur de la pâte :noir
État :Exc+
Vitesse (tours/minute) :160
Matériel employé au transfert :Archéophone, pointe Edison sur Ortofon declick, decrackle
Date du transfert :17-01-2009
Commentaires :Texte du contenu ci-dessous. Automobile
Texte du contenu :Création : Polin à l'Alcazar d’Été (1901) - Paroles : Eugène Rimbault - Musique : Raphaël Beretta, Eugène Rimbault - repris par Croidel, Vilbert, Fréjol, René Raoult, Charlus, Bouchevil, René Vial, Charland, Tilly, Duval, Vanyll


La partition

Montés sur leur automobile
La colonelle et puis l' colon
S'en allaient s'prom'ner à Joinville
Quand l'colon m'dit : Hé, mon garçon
Pour cinq minutes faut que j'descende
Monte à ma place en attendant
Mais surtout, c'que j'te r'commande
C'est d'pas toucher à l'instrument

Je m'dis : Ça, c'est pas difficile
J'mont' donc dans l'truc et j'va m'asseoir
Puis je m'mouch' d'un air bien tranquille
Quand v'là qu'en r'mettant mon mouchoir
J'accroche un' petit' manivelle
J' sais plus où mais j'm'sens secoué
Et comme si qu'il aurait des ailes
Voilà l'bazar qui s'tire des pieds

Arrêtez ! cri' la colonelle
Tirez la manett' qu'est en d'ssus !
Je lui dis: J'veux bien, mais laquelle ?
Ma foi, qu'è m' dit, j'sais pas non plus !
J'pensais : Bon Dieu d'sacré carrosse
I's'sauve comm' s'il était en r'tard
Ah ! la ! la ! c'qu'i' va vit', la rosse !
On voit bien qu'il a l'feu quéqu' part !

Je m'dis : I's'arrêt'ra sans doute
Quand, vlan ! ça c'est un peu cruel
Je mont' sur un chien sur la route
Et c'était l'chien du colonel !
La dame en ressent un' peur bleue
Je lui dis : N'vous faites pas d'tracas
J'viens seul'ment d'lui couper la queue
Ça fait rien, i's'en servait pas

Boum ! sur un trottoir v'là qu'on butte
Moi, je m'cramponne à tout hasard
Mais, en évitant la culbute
Voilà l'sacré fourbi qui r'part
J'étais tout tremblant, je l'confesse
Serrez l'frein ! m'dit la dame viv'ment !
J'lui dis : Madame, je serre les f...
C'est tout c'que j'peux faire pour l'instant !




------------------
version Croidel :
----------------------
Montés sur leur automobile
La colonelle et puis l' colon
S'en allaient s' prom'ner à Joinville
Quand l' colon m' dit "Hé, mon garçon
Pour cinq minutes faut que j' descende
Monte à ma place en attendant
Surtout, ce que j' te recommande
C'est d' pas toucher à l'instrument"
Ah !

Je m' dis "Ça c'est pas difficile"
Je monte dans l' truc, je va m'asseoir
Puis je m' mouche d'un air bien tranquille
Quand v'là qu'en r'mettant mon mouchoir
J'accroche une petite manivelle
J' sais pas où mais j' me sens s'coué
Et comme si qu'il aurait des ailes
Voilà l' bazar qui s' tire des pieds
Allez, le voilà parti !

"Arrêtez !, crie la colonelle
Tirez la manette qu'est en d'ssus !"
Je lui dis "J' veux bien, mais laquelle ?"
"Ma foi, qu'è m' dit, j' sais pas non plus"
J' pensais "Bon Dieu d' sacré carrosse
I' s' sauve comme s'il était en r'tard
Oh la la, c' qu'i' va vite, la rosse !
On voit bien qu'il a l' feu quéqu' part"
Ah, bon dieu, ah !

Je m' dis "I' s'arrêt'ra sans doute"
Quand, vlan !, ça c'est un peu cruel
J'écrase un pauv' chien sur la route
Et c'était l' chien du colonel
La dame en ressent une peur bleue
J' lui dis "Ne vous faites pas d' tracas
J' viens seul'ment d' lui couper la queue
Ça fait rien, i' s'en servait pas"
Ha ha !

Soudain, sous l' truc, voilà qu' ça pète
Je m' dis "Bon, qu'est-ce qu'est arrivé ?"
La colonelle, perdant la tête
S'écrie "Seigneur, nous sommes crevés !"
"Crevés ? que j'y réponds sans plus d' pose
Oh, madame, n'exagérez pas
Sûr'ment on va s' casser quéqu' chose
Mais j' crois pas qu'on crèvera pour ça "
Ha non alors, ha !… Boum !

Sur un trottoir voilà qu'on butte
Moi, je m' cramponne à tout hasard
Mais en évitant la culbute
Voilà l' sacré fourbi qui r'part
J'étais tout tremblant, je l' confesse
"Serrez l' frein !" m' dit la dame viv'ment !
J' y dis "Madame, je serre les fesses
C'est tout c' que j' peux faire pour l'instant"
Oh oui, alors, je peux pas faire aut' chose, bon Dieu, ah, qu'est-ce qui va m'arriver, ha ha !


Aucun autre transfert audio du même document, aucune face associée

Permalien : http://www.phonobase.org/3693.html

  Recherche avancéeRecherche tout champNouvelle recherche Page d'accueil