Recherche avancéeRecherche tout champNouvelle recherche Page d'accueil  

   
Titre :
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :
Interprète(s) :
Qualité(s) ou établissement d'exercice :
Année d'enregistrement :
Instruments :
Marque de fabrique, label :
Format :
   
Retour au tableau des résultats

465 résultats trouvés

Précédent 1 51 101 151 201 251 301 351 401 451 465 Suite droite

 
Titre :Ressemblance
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :Péheu, Jean
Interprète(s) :Péheu, Jean
Fichier audio :
Photo(s) :Photo
Support d'enregistrement :Disque
Format :27 cm aiguille (enregistrement acoustique)
Marque de fabrique, label :Aérophone
Numéro de catalogue :653
Date de l'enregistrement :1909
Instruments :monologue
État :Exc++
Vitesse (tours/minute) :75
Matériel employé au transfert :Stanton 150, SME-Clément, pointe 1,5ET sur Shure M44G, Elberg MD12 : courbe ffrr, passe-bas 6,5kHz : Cedar X declick, decrackle, dehiss
Date du transfert :22-11-2017
Commentaires :Texte du contenu ci-dessous. L raconte sa ressemblance à Haakon VII, roi de Norvège. Jeu de mots avec le mot "con". Il évoque Fallières qu'il croise, ainsi que Mollard, Lépine insultes nombreuses. "tu ressembles à Haakon" "C'est Haakon" "T'es bien Haakon" "je suis pas Hakon".
Texte du contenu :Ressemblance

Vous n'avez pas l'air épatés
C'est surprenant, parce que, j' dois l' dire
Quand j'arrive dans une société
D'ordinaire, tout l' monde s' met à rire
Paraît que j' suis l' portrait vivant
Savez-vous d' qui ? Du roi d' Norvège
J'en suis fier car à tout moment
Auprès d' moi, c'est un vrai cortège
Chacun s'écrie : Oh ! voyez donc
C' monsieur-là qui ressemble à Haakon

C'est bath de r'ssembler à un roi
T'nez, l'autre jour, je rencontre Fallières
M' voyant, i' s' précipite sur moi
Et me dit : Viens donc prendre un verre
Je r'fuse, il me traite de batteur
Et m' fait : Ta Majesté rigole !
Bref, voyant ma carte d'électeur
I' m' dit : Tu t' fous du protocole
Mollard lui-même, mon vieux colon
Mais... i' dirait qu' tu ressembles à Haakon

Y avait longtemps qu'on me l' disait
Et pourtant je n' voulais pas l' croire
Autrefois, on m' traitait d' navet
De pocheté, d' gourde et même de poire
Mais aujourd'hui, c'est différent
En m'apercevant on s'incline
Les p'tits, les moyens et les grands
Tous devant moi s' baissent, même Lépine
Et quand quelqu'un demande mon nom
En m' montrant, on dit : C'est Haakon

L'autre soir, une cocotte en renom
Me dit : Viens, je serai gentillette
Une fois chez elle, sous l'édredon
Elle s'écrie : Mais... j' connais ta tête !
Tu es du pays des anchois
J'ai d'jà vu ta caricature
Oh ! Quel honneur d' coucher avec toi
Y a pas d'erreur, tu l'as, l'allure
Bref, toute la nuit, avec passion
Elle m'a dit : Oh ! t'es bien Haakon

Mais à la fin, j' suis embêté
J'en ai soupé d' toutes ces histoires
Je r'prends ma personnalité
Après tout, je m' fiche de la gloire
Je suis français, je vous le dis
Rien d' commun avec la Norvège
J' suis d' Tarascon, et dans l' Midi
Y a qu' du soleil et jamais d' neige
Du reste, revenez demain, té, mon bon
Je vous ferai voir que je suis pas Haakon
Ah non, alors !



Montrer l'autre transfert audio du même document, ou montrer la face associée

Permalien : http://www.phonobase.org/11405.html

  Recherche avancéeRecherche tout champNouvelle recherche Page d'accueil