Recherche avancéeRecherche tout champNouvelle recherche Page d'accueil  

   
Titre :
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :
Interprète(s) :
Genre :
Année d'enregistrement :
Instruments :
Marque de fabrique, label :
Format :
   
Retour au tableau des résultats

379 résultats trouvés

Précédent 1 44 51 101 151 201 251 301 351 379 Suite droite

 
Titre :Le pédicure amoureux
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :Gerny, Ernest ; Briollet, Paul
Interprète(s) :Charlus [Louis-Napoléon Defer]
Genre :Sketch
Fichier audio :
Photo(s) :Photo
Support d'enregistrement :Disque
Format :26 cm saphir étiquette (enregistrement acoustique)
Lieu d'enregistrement :Paris, France
Marque de fabrique, label :Pathé
Numéro de double-face :4640
Numéro de catalogue :2256 – 4 – 5
Instruments :chant homme, orchestre acc.
État :Exc++
Vitesse (tours/minute) :76
Matériel employé au transfert :Stanton 150, pointe 1,7ET sur Shure M44G, Elberg MD12 : courbe flat, Cedar X, declick, decrackle, dehiss
Date du transfert :05-04-2022
Commentaires :Texte du contenu ci-dessous.
Texte du contenu :Le pendu

Création : Maurice Mac-Nab en 1888 au Chat Noir : Le pendu de Saint-Germain (Peut-être bien qu'il n'est pas mort) - Paroles : Maurice Mac-Nab - Musique : Camille Baron

Reprises : Maréchal, Vincent Hyspa, Grisard, Charlus, Kam-Hill, Berthe Sylva, Trémolo, Stello, etc


Un garçon venait de se pendre
Dans la forêt de Saint-Germain
Pour une fillette au cœur tendre
Dont on lui refusait la main
Un passant le cœur plein d'alarme,
En voyant qu'il soufflait encore,
Dit : Allons chercher les gendarmes,
Peut-être bien qu'il n'est pas mort
Dit : Allons chercher les gendarmes,
Peut-être bien qu'il n'est pas mort

Le brigadier sans perdre haleine
Enfourcha son grand cheval blanc
Arrivé chez le capitaine,
Il conta la chose en tremblant :
Un jeune homme vient de se pendre
A son âge, quel triste sort !
Faut-il qu'on aille le dépendre
Peut-être bien qu'il n'est pas mort ?
Faut-il qu'on aille le dépendre
Peut-être bien qu'il n'est pas mort ?

L'officier, frisant sa moustache,
Se redresse et répond soudain :
Vraiment c'est une noble tâche
Que de soulager son prochain
Cependant, je n'y puis rien faire
Ça n'est pas de notre ressort
Courez donc chez le commissaire
Le pendu vit peut-être encor !
Courez donc chez le commissaire
Le pendu vit peut-être encor !

Le commissaire sur la place
Descendit, c'était son devoir
D'un coup d'œil embrassant l'espace
Il cria de tout son pouvoir :
Un jeune homme vient de se pendre
Villageois debout ! Courez fort !
Emportons de quoi le dépendre
Peut-être bien qu'il n'est pas mort !
Emportons de quoi le dépendre
Peut-être bien qu'il n'est pas mort !

Les amis pensaient : Est-ce drôle
De se faire périr ainsi !
La fillette comme une folle,
Criait : Je veux mourir aussi !
Mais les parents, miséricorde !
Disaient en guise d'oraison :
Partageons-nous toujours la corde
C'est du bonheur pour la maison !
Partageons-nous toujours la corde
C'est du bonheur pour la maison !


Montrer l'autre transfert audio du même document, ou montrer la face associée

Permalien : http://www.phonobase.org/14512.html

  Recherche avancéeRecherche tout champNouvelle recherche Page d'accueil