Recherche avancéeRecherche tout champNouvelle recherche Page d'accueil  

   
Titre :
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :
Interprète(s) :
Genre :
Année d'enregistrement :
Instruments :
Marque de fabrique, label :
Format :
   
Retour au tableau des résultats

388 résultats trouvés

Précédent 1 51 101 151 201 251 301 351 388 Suite droite

 
Titre :La sérénade au pharmacien
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :Fragson, Harry ; Delormel, Lucien ; Briollet, Paul ; Gerny, Ernest
Interprète(s) :Charlus [Louis-Napoléon Defer]
Genre :Café-concert
Fichier audio :
Photo(s) :Photo
Support d'enregistrement :Cylindre
Format :Standard (enregistrement acoustique)
Lieu d'enregistrement :Paris, France
Marque de fabrique, label :Pathé
Date de l'enregistrement :1902
Instruments :piano acc.
Couleur de la pâte :noir moulé
État :Exc, sature
Vitesse (tours/minute) :160
Matériel employé au transfert :Archéophone, pointe 2 minutes sur Stanton, Elberg MD12 : courbe flat, passe-bas 4kHz, Cedar X declick, decrackle, dehiss
Date du transfert :12-03-2012
Commentaires :Texte du contenu ci-dessous. Un portrait de Fragson, tiré d'un périodique, a été collé sur le couvercle de la boîte
Texte du contenu :La sérénade au pharmacien

Création : Fragson (1897) - reprises : Fernandez (1898 à la Scala), Charlus (1902), Paul Lack (1909)

Paroles : Briollet, Gerny - Musique : Del, Fragson - Éditeur : Paris (7, rue d'Enghien) : [s.n.], [1897]


Dans le dixième arrondissement
Une nuit, un homme soudainement
Tomba, pris d'un étourdissement
Devant un pharmacien, justement
L' potard dormait profondément
Un passant, charitablement
Pour que l' pharmacien s' lève vivement
L'appela discrètement
Frappant doucement pan pan pan !

{Refrain :}
Ouvre ta porte
Réveille-toi, bon pharmacien
V'là qu'on t'apporte
Un homme qui n'est pas bien
Mais il soupire
Ça prouve qu'il respire !

Le pharmacien, dans son plumard
Restait muet comme un homard
L' passant demanda sans retard
Le secours des gens qui rentraient tard
À ce moment, du Bal des Quat'z'Arts
Descendait une bande de fêtards
Qui vinrent sous la fenêtre du potard
En faisant du pétard
Chantant, frappant, pan pan pan !

{au Refrain}

Accourent une escouade d'agents
Qui, voyant cette quantité d' gens
Se mêlent au rassemblement
Et tapent avec leurs bâtons blancs
Les pompiers qui passaient par là
S'amènent avec une pompe à bras
Voyant qu' la boutique s'ouvre pas
L'inondent du haut en bas
Chantant, pompant pan, pan, pan !

{au Refrain}

Ensuite, arrivent des vidangeurs
Des femmes en ch'mise, des balayeurs
Puis s' présente un cambrioleur
Qu'ouvre avec une pince-monseigneur
L' pharmacien s' montre avec terreur
Mais à ce moment, les spectateurs
Du malade voyant la pâleur
Lui chantent en la mineur
C'est épatant !
Il n'est plus temps !

{Refrain :}
Ouvre ta porte [Charlus et Paul Lack : Ferme ta porte]
Recouche-toi, bon pharmacien
V'là qu'on emporte
Un homme qui n'est pas bien
Il est même pire
Car il vient de mourir-e !
Bon pharmacien, tu peux dormir-e !



Aucun autre transfert audio du même document, aucune face associée

Permalien : http://www.phonobase.org/8034.html

  Recherche avancéeRecherche tout champNouvelle recherche Page d'accueil