Recherche avancéeRecherche tout champNouvelle recherche Page d'accueil  

   
Titre :
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :
Interprète(s) :
Genre :
Année d'enregistrement :
Instruments :
Marque de fabrique, label :
Format :
   
Retour au tableau des résultats

379 résultats trouvés

Précédent 1 51 53 101 151 201 251 301 351 379 Suite droite

 
Titre :Fort au jeu
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :Egbers, A.L. ; Briollet, Paul ; Combe, Jules
Interprète(s) :Dranem
Genre :Café-concert
Fichier audio :
Photo(s) :Photo
Support d'enregistrement :Disque
Format :35 cm saphir sans étiquette, (enregistrement acoustique)
Lieu d'enregistrement :Paris, France
Marque de fabrique, label :Pathé - APGA
Numéro de catalogue :P3117-2
Numéro de matrice :91239RA (8)
État :Exc+
Vitesse (tours/minute) :89,9
Matériel employé au transfert :Garrard 401, SME 3012, pointe 2,3ET sur Stanton, Elberg MD12 : courbe Westrex passe-bas 4kHz, Cedar X declick, decrackle, dehiss
Date du transfert :31-10-2011
Commentaires :Texte du contenu ci-dessous.
Texte du contenu :Fort au jeu

Création : Dranem : 1909 à l'Eldorado - Paroles : Paul Briollet, Jules Combe - Musique : A.-L. Egbers - Éditeur : Aux Répertoires réunis (1909)


Annonce : Ah ! j' vais vous dire un p'tit monologue grivois interdit aux jeunes filles. Ah ! naturellement, du moment qu' je dis "Interdit aux jeunes filles", elles vont toutes l'écouter, enfin, ça n' fait rien. Ça s'appelle "Fort au jeu" et c'est dit par votre serviteur Dranem.

Eh oui mais ! je suis fort au jeu, à tous les coups je gagne. Tenez, vous connaissez l' bilboquet, pas ?… C'est un machin qu'a un bout et puis une boule qu'a un trou. Il faut mettre le bout dans le trou… Oui, ah ! ça fait rire madame, tiens, qu'est assise là. Voulez-vous faire une partie avec moi ? moi, j'apporte le bout et vous le… Enfin passons, passons au jeu d' tonneau... Il s'agit de jeter un palet dans la gueule d'une grenouille. Quand on n'a pas cet animal sous la main on flanque le palet dans la gueule de sa belle-mère. Un conseil en passant : pour les tonneaux ordinaires, servez-vous d' palets en fonte, pour les tonneaux à vidange vaut mieux prendre un palet, un palet à pot d' chambre… c'est l' grand et l' petit palet.
Y a aussi les dames, oh ! quel joli jeu ! il s'agit de pousser ses pions pour aller à dame, c'est un art, oui, un art pion ! Quand vous jouez aux dames avec une dame, si vous avez une dame et qu' la dame qui veut aller aussi à dame vous présente son pion devant vous, vous lui prenez, si elle le présente derrière, vous lui prenez le croupion, carrément !
Quelques mots en passant sur les jeux anglais. Il y a le lawn-tennis, le croquet, l' golf, le football... Celui-là, c'est très chic ! il se joue avec une grosse balle. Quand votre adversaire arrive pour vous enlever la balle, vous foutez un grand coup d' pied d'dans et l'envoyez faire fout'… d'où l' nom d' foot-ball… si vous vous trompez et que vous touchiez le coccyx de l'adversaire, ça s'appelle le troud-ball.
Ah ! y a aussi, oh ! un jeu épatant. Oh ! ça c'est le jeu de dominos… vous l' connaissez tous, ce sont des petits rectangles qui ont le ventre blanc et l' dos noir, oui, même le double blanc, c'est bizarre ! Aussi, j' ne peux jamais jouer aux dominos sans m'écrier : Je n' suis pas curieux mais j' voudrais bien savoir pourquoi le diable blanc, le le le dddddd, le doudouble blanc a l' derrière tout noir…
Mais tout ça, ça vaut pas les cartes, c'est l' jeu l' plus répandu… Tenez, j' vais vous citer les plus connus : En premier lieu, il y a l'écarté. Vous savez toutes, mesdames, ce que c'est qu' l'écarté, pas ? Quand on n'a pas d'atouts, on dit : "J'en d'mande" et l' partenaire répond : "J'en donne ou j'en r'fuse". Quand on joue avec sa femme à l'écarté et qu'elle dit : "J'en d'mande" il vaut mieux lui en donner au moins une fois, si vous lui en r'fusez, elle s'en f'ra donner par un autre, ça c'est vrai.
Il y a encore le bridge, le cinq-cents, la manille, mais l' plus savant des jeux de cartes, c'est l' piquet. Tenez, l'autre jour, j'ai fait au piquet un coup épatant. Je jouais avec une demoiselle, elle m'annonce une quinte au valet, le point, et l' quatorze de dix. C'était à moi de jouer, j'avais trois quatrièmes majeures, elle me dit : "Inutile, monsieur, vous êtes arrangé d'avance, j'ai quinte et quatorze et le point". "Oh ! ça, par exemple, que j' lui réponds, moi j' m'en fous, j' suis sûr, mademoiselle, de n' pas être arrangé, j'ai la capote !" C'est vrai, j'avais la capote.
Pour les messieurs, je dirai deux mots du plus noble des jeux, j'ai nommé le billard. Les dames y jouent aussi. Pour les uns comme pour les autres, il est indispensable d'avoir une queue, parfaitement, et des billes, trois ! trois ! deux blanches et une rouge, sans quoi on n' pourrait pas caramboler ! Trois !
Enfin ! un dernier mot : Les jeux se classent en deux catégories : Les jeux d'adresse et les jeux de hasard. Nous avons par déduction les jeux d' l'amour et du hasard. J'ai fait mes preuves pour les jeux d'adresse, quant aux jeux de hasard, ils sont interdits par la police. Pour le jeu d' l'amour, comme il est également prohibé en public, j' peux pas vous l' démontrer dans l' phono ! j'aurais peur que les sergents de ville me saisissent mon matériel et mes p'tits accessoires. Oh ! alors, pas d' blagues, dites donc, ah non alors !




Montrer l'autre transfert audio du même document, ou montrer la face associée

Permalien : http://www.phonobase.org/7844.html

  Recherche avancéeRecherche tout champNouvelle recherche Page d'accueil