Recherche avancéeRecherche tout champNouvelle recherche Page d'accueil  

   
Titre :
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :
Interprète(s) :
Qualité(s) ou établissement d'exercice :
Année d'enregistrement :
Instruments :
Marque de fabrique, label :
Format :
   
Retour au tableau des résultats

26 résultats trouvés

Précédent 1 8 26 Suite droite

 
Titre :J'accuse… !
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :Maquis, Gaston ; Trebitsch, Alexandre ; Darsay, Henri
Interprète(s) :Bravo
Fichier audio :Cliquez pour écouter
Photo(s) :Photo
Support d'enregistrement :Disque
Format :17 cm aiguille (enregistrement acoustique)
Lieu d'enregistrement :Paris, France
Marque de fabrique, label :Zonophone
Numéro de catalogue :81003
Numéro de matrice :166
Date de l'enregistrement :1902
Instruments :monologue
Vitesse (tours/minute) :78
Matériel employé au transfert :Garrard 401, SME 3012, pointe 2,5ET sur Stanton, Elberg MD12 : courbe HMV, Cedar X declick, decrackle, dehiss
Date du transfert :20-05-2010
Commentaires :Le comique repose ici sur l'anaphore qui termine le célèbre article du journal l'Aurore, du 13 janvier 1898. Rien à voir de plus, si ce n'est par le titre, ni avec Émile Zola ni avec l'affaire Dreyfus
Texte du contenu :J'accuse, monologue comique
Gaston Maquis, Alexandre Trebitsch, Henri Darsay

Dégoûté de tout en général
Voilà ce que j'ai écrit à mon journal
J'accuse premièrement ma concierge
Qui a 69 ans d'être vierge

J'accuse ma soeur Félicité
D'être le contraire du cas cité
Car tous les mois sans que ça cesse
Elle ... ... par une grossesse

J'accuse ensuite les députés
De toujours dire la vérité
J'accuse tous les journalistes
De n'être pas assez fumistes

J'accuse aussi nos braves agents
Qui sont vraiment trop indulgents
Quand les pains ne peuvent pas suffire
Ils joignent le tabac sans rien dire

Tout est maintenant pour l'étranger.
J'accuse, j'accuse car y a du danger :
Les cheminées d'être à la Prussienne,
Et les nouilles d'être à l'italienne

J'accuse encore certain péquin
D'avoir un oeil américain
J'accuse les huitres d'êtres Portugaises,
Les cabinets d'être à l'Anglaise,

J'accuse Rochefort, J'accuse Jaurès,
J'accuse les Turcs d'avoir des fez
Le Panama de faire fortune,
Le Bon Dieu de nous montrer sa lune
Et la Police de nous arrêter,
Les prunaux de nous relâcher
J'accuse Béranger de débauche
J'accuse la droite jusqu'à la gauche

J'accuse aussi les animaux
J'accuse les boeufs d'être des veaux
C'est c'qui leur donne des airs ganaches
J'accuse leurs mères d'être des vaches

J'accuse mon chien d'être un cochon :
Il a la queue en tire-bouchon
J'accuse les grues d'être des grenouilles
J'accuse les cochons de faire l'andouille

J'accuse les morues de se promener le soir
J'accuse les raies d'être au beurre noir
J'accuse mon chat de faire sa pelote
Et les poules de faire les cocottes

J'accuse les singes d'être des patrons
Les proprios d'être des crampons.
J'accuse les punaises et les puces
De grimper dans mes chaussettes Russes

J'accuse enfin Victor Hugo,
Louise Michel, Pasteur, Arago,
J'accuse ma tante, j'accuse mon père,
J'accuse mon oncle et ma belle-mère

J'accuse mon fils d'être un noceur
J'accuse mon frère d'être masseur
Eh bien, je n'ai jamais vu Lourdes :
Je m'accuse moi-même d'être une vraie gourde !












Aucun autre transfert audio du même document, aucune face associée

Permalien : http://www.phonobase.org/5536.html

  Recherche avancéeRecherche tout champNouvelle recherche Page d'accueil