Recherche avancéeRecherche tout champNouvelle recherche Page d'accueil  

   
Titre :
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :
Interprète(s) :
Genre :
Année d'enregistrement :
Instruments :
Marque de fabrique, label :
Format :
   
Retour au tableau des résultats

449 résultats trouvés

Précédent 1 45 51 101 151 201 251 301 351 401 449 Suite droite

 
Titre :Ceux qui casquent
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :Delormel, Lucien ; Tiska, Joël ; Gerny, Ernest ; Briollet, Paul
Interprète(s) :Gabin [Ferdinand Joseph Moncorgé]
Genre :Café-concert
Fichier audio :
Photo(s) :
PhotoPhoto
Support d'enregistrement :Disque
Format :17 cm aiguille (enregistrement acoustique)
Lieu d'enregistrement :Paris, France
Marque de fabrique, label :Berliners' Gramophone
Numéro de catalogue :32456
Numéro de matrice :229f
Date de l'enregistrement :1901
Vitesse (tours/minute) :77
Matériel employé au transfert :Garrard 401, SME 3012, pointe 2,5ET sur Stanton, Elberg MD12 : courbe flat, Cedar X declick, decrackle, dehiss
Date du transfert :27-05-2010
Commentaires :Texte du contenu ci-dessous. Sur les impôts, les hommes politiques, l'argent, les finances, financiers, les fonctionnaires. Voir aussi : Les employés d'administration.
Texte du contenu :Ceux qui casquent
chansonnette créée par Maurel à l'Alcazar d'été.
Paroles de Briollet-Gerny - musique de Joël Tiska-Del
Éditée par les répertoires réunis, Maurel éditeur, 1 passage de l'Industrie, Paris.

On trouvera ci-dessous :
- Version chantée par Gabin
- Version chantée par Max Morel
- version de la partition, enrichie du dernier couplet de Gabin, couplet qui ne figure pas sur la partition imprimée.


Version Gabin

Dans notre belle administration
Que l'Europe entière nous envie
Que d'braves gens s'font une position
Grâce à leur laborieuse vie
Ils viennent au bureau en chantant
Dormir en lisant leur gazette
Puis quand ils ont fait ça trente ans
On leur donne une petite retraite

Et c'est nous qui casquons
Oui, c'est nous qui trinquons
Pour qu'ils puissent s'engraisser
[Pour qu'ils soient retraités]
C'est nous qu'on fait casquer
Qu'est-ce qui casque c'est nous
C'est lui, c'est moi, c'est vous
Nous pouvons dire en choeur
Que nous sommes tous des casqueurs

Quand un souverain étranger
Vient visiter la Métropole
Notre Président pour l'héberger
Le reçoit selon l'protocole
Feux d'artific', Daumont, landaus
Forment un spectacle magnifique,
On couvr' le souverain d'cadeaux
En criant : Viv' la République !

Et c'est nous qui casquons
Oui, c'est nous qui trinquons
Pour qu'ils puissent rigoler
C'est nous qu'on fait casquer
Qu'est-ce qui casque c'est vous
C'est lui, c'est moi, c'est nous
Nous pouvons dire en choeur
Que nous sommes tous des casqueurs

Nous avons comme représentants
Des gens débrouillards et sincères
Qui sacrifient tous leurs instants
À s'occuper de nos affaires
À la buvette y s' piquent le blair
Puis pour se r'poser d' leur ouvrage
Pendant les vacances en ch'min d'fer
À l'oeil y s' paient un p'tit voyage

Et c'est nous qui casquons
Oui, c'est nous qui trinquons
Pour qu'y peuiss'nt se prom'ner
C'est nous qu'on fait casquer
Qu'est-ce qui casque c'est nous
C'est lui, c'est moi, c'est vous
Nous pouvons dire en choeur
Que nous sommes tous des casqueurs.


- - -


Version Max Morel

La Franc', grâce aux nouveaux impôts
Peut fair' les plus grandes largesses ;
Ses monuments sont les plus beaux,
Et ses musé's pleins de richesses.
Toujours la main dans nos goussets,
Nous pourvoyons à ses dépenses ;
Ah ! qu'on est fiers fiers d'êtr' français,
En admirant tant d'opulence

Car, c'est nous qui casquons,
Oui, c'est nous qui trinquons ;
On nous voit rappliquer,
Chaqu'fois qu'il faut casquer.
Qu'est-ce qui casque ? C'est vous,
C'est lui, c'est moi, c'est nous !
Nous pouvons dire en choeur :
Nous sommes tous des casqueurs

Quand un souverain étranger
Vient visiter la Métropole
Notre Président pour l'héberger
Le reçoit selon l'protocole
Feux d'artific', Daumont, landaus
Forment un spectacle magnifique,
On couvr' le souverain d'cadeaux
En criant : Viv' la République !

Et c'est nous qui casquons
Oui, c'est nous qui trinquons
Pour bien les goberger
C'est nous qu'on fait casquer
Qu'est-ce qui casque c'est vous
C'est lui, c'est moi, c'est nous
Nous pouvons dire en choeur
Que nous sommes tous des casqueurs

Dans notre belle administration
Que l'Europe entière nous envie
Que de gens s'font une position
Sans jamais rien faire de leur vie
Ils viennent au bureau en chantant
Dormir en lisant leur gazette
Puis quand ils ont fait ça trente ans
On leur donne une petite retraite

Car c'est nous qui casquons
Oui, c'est nous qui trinquons
Pour qu'ils soient retraités
C'est nous qu'on fait casquer
Qu'est-ce qui casque c'est nous
C'est lui, c'est moi, c'est vous
Nous pouvons dire en choeur
Que nous sommes tous des casqueurs


Ce sont les françaises, dit-on,
Qui sont les femmes les plus coquettes :
Elle détiennent le r'cord du bon ton
Et port'nt les plus riches toilettes.
D'nos maîtresses nous somm's orgueilleux
Quand on les admire à la ronde,
Elles ont des d'sous merveilleux
Qu'lles font voir à tout le monde.

Car c'est nous qui casquons
Oui, c'est nous qui trinquons
Pour se faire cocufier
Il faut encore casquer
Qu'est-ce qui casque c'est vous
C'est lui, c'est moi, c'est nous
Nous pouvons dire en choeur
Que nous sommes tous des casqueurs.


- - -

Version la plus complète

La Franc', grâce aux nouveaux impôts
Peut fair' les plus grandes largesses ;
Ses monuments sont les plus beaux,
Et ses musé's pleins de richesses.
Toujours la main dans nos goussets,
Nous pourvoyons à ses dépenses ;
Ah ! qu'on est fiers fiers d'êtr' français,
En admirant tant d'opulence

Car, c'est nous qui casquons,
Oui, c'est nous qui trinquons ;
On nous voit rappliquer,
Chaqu'fois qu'il faut casquer.
Qu'est-ce qui casque ? C'est vous,
C'est lui, c'est moi, c'est nous !
Nous pouvons dire en choeur :
Nous sommes tous des casqueurs

Dans notre belle administration
Que l'Europe entière nous envie
Que d'braves gens s'font une position
Grâce à leur laborieuse vie
[Sans jamais rien faire de leur vie]
Ils viennent au bureau en chantant
Dormir en lisant leur gazette
Puis quand ils ont fait ça trente ans
On leur donne une petite retraite

Et c'est nous qui casquons
Oui, c'est nous qui trinquons
Pour qu'ils puissent s'engraisser
[Pour qu'ils soient retraités]
C'est nous qu'on fait casquer
Qu'est-ce qui casque c'est nous
C'est lui, c'est moi, c'est vous
Nous pouvons dire en choeur
Que nous sommes tous des casqueurs

Quand un souverain étranger
Vient visiter la Métropole
Notre Président pour l'héberger
Le reçoit selon l'protocole
Feux d'artific', Daumont, landaus
Forment un spectacle magnifique,
On couvr' le souverain d'cadeaux
En criant : Viv' la République !

Et c'est nous qui casquons
Oui, c'est nous qui trinquons
Pour bien les goberger
C'est nous qu'on fait casquer
Qu'est-ce qui casque c'est vous
C'est lui, c'est moi, c'est nous
Nous pouvons dire en choeur
Que nous sommes tous des casqueurs

Nous avons comme représentants
Des gens débrouillards et sincères
Qui sacrifient tous leurs instants
À s'occuper de nos affaires
À la buvette y s' piquent le blair
Puis pour se r'poser d' leur ouvrage
Pendant les vacances en ch'min d'fer
À l'oeil y s' paient un p'tit voyage

Et c'est nous qui casquons
Oui, c'est nous qui trinquons
Pour qu'y peuiss'nt se prom'ner
C'est nous qu'on fait casquer
Qu'est-ce qui casque c'est nous
C'est lui, c'est moi, c'est vous
Nous pouvons dire en choeur
Que nous sommes tous des casqueurs

Ce sont les françaises, dit-on,
Qui sont les femmes les plus coquettes :
Elle détiennent le r'cord du bon ton
Et port'nt les plus riches toilettes.
D'nos maîtresses nous somm's orgueilleux
Quand on les admire à la ronde,
Elles ont des d'sous merveilleux
Qu'lles font voir à tout le monde.

Car c'est nous qui casquons
Oui, c'est nous qui trinquons
Pour se faire cocufier
Il faut encore casquer
Qu'est-ce qui casque c'est vous
C'est lui, c'est moi, c'est nous
Nous pouvons dire en choeur
Que nous sommes tous des casqueurs.



Aucun autre transfert audio du même document, aucune face associée

Permalien : http://www.phonobase.org/5736.html

  Recherche avancéeRecherche tout champNouvelle recherche Page d'accueil