Recherche avancéeRecherche tout champNouvelle recherche Page d'accueil  

   
Titre :
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :
Interprète(s) :
Genre :
Année d'enregistrement :
Instruments :
Marque de fabrique, label :
Format :
   
Retour au tableau des résultats

63 résultats trouvés

Précédent 1 40 51 63 Suite droite

 
Titre :Les myrtes sont flétris
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :Faure, Jean-Baptiste ; Nadaud, Gustave
Interprète(s) :Anonyme(s) ou interprète(s) non identifié(s)
Fichier audio :
Photo(s) :Photo
Support d'enregistrement :Cylindre
Format :Lioret n°3 (enregistrement acoustique)
Lieu d'enregistrement :Paris, France
Marque de fabrique, label :Lioret
Date de l'enregistrement :1895-1900
Couleur de la pâte :Celluloïd blanc
Vitesse (tours/minute) :110
Matériel employé au transfert :Archéophone, pointe 78 t sur Ortofon, Elberg MD12 : courbe flat, passe-bas 3kHz, Cedar X declick, decrackle, dehiss
Date du transfert :14-01-2013
Commentaires :Texte du contenu ci-dessous. Henri Lioret n'a jamais eu la maîtrise technique de son propre brevet consacré au moulage et à la duplication des cylindres, c'est pourquoi on ne trouve jamais deux exemplaires de la même session d'enregistrement chez Lioret. Voir à ce propos la thèse d'Henri Chamoux La diffusion de l’enregistrement sonore en France à la Belle Époque, 2015, pages 204 à 214 du pdf. Une voix anonyme d'excellente qualité
Texte du contenu :Les myrtes sont flétris

Création : Max Bouvet (1875) - reprises : Alexis Boyer, René-Antoine Fournets, Amédée Sujol, Paul Daraud, Jean Noté, Émile Soubeiran, Albers, Perval, Louis Lynel, Lucien Muratore, Robert Couzinou, ...

Paroles : Gustave Nadaud - Musique : Jean-Baptiste Faure - Éditeur : Au Ménestrel, Heugel et Cie, Paris


Du temps de nos amours
Ma toute belle
Vous entendiez toujours
Ma ritournelle
Je comptais vos trésors
Et vos merveilles
Vous vous bouchiez alors
Les deux oreilles
Je vous disais ceci
Cela ; cela, mille autres choses
Je vous parlais aussi
Des lis, des myrtes et des roses
De vos jardins fleuris
Fermez les portes
Les myrtes sont flétris
Les roses mortes !

L'amour m'a consolé
Non pas le vôtre
Pour un cœur envolé
J'en trouve un autre
Les jours suivent les soirs
En ce bas monde
Vos cheveux sont trop noirs
J'aime une blonde
C'est ici près de vous
Que j'ai trouvé l'art de lui plaire
Ses yeux bleus sont plus doux
Que votre œil noir n'était sévère
Voyez comme sa main
Presse la mienne…
Passez votre chemin
Dieu vous soutienne !

Elle me plaît ainsi
Ne vous déplaise
En prenez-vous souci ?
J'en suis fort aise
Eh quoi ! vous douteriez
De ma parole ?
Je crois que vous riez
Vous êtes folle
De votre grand pouvoir
Vous connaissez mal la mesure
Vous allez la savoir
Et s'il faut qu'ici je le jure
Je jure devant vous
Devant Dieu même…
Je jure à vos genoux
Que je vous aime !


Aucun autre transfert audio du même document, aucune face associée

Permalien : http://www.phonobase.org/9263.html

  Recherche avancéeRecherche tout champNouvelle recherche Page d'accueil