Recherche avancéeRecherche tout champNouvelle recherche Page d'accueil  

   
Titre :
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :
Interprète(s) :
Qualité(s) ou établissement d'exercice :
Année d'enregistrement :
Instruments :
Marque de fabrique, label :
Format :
   
Retour au tableau des résultats

8 résultats trouvés

Précédent 1 4 8 Suite droite

 
Titre :Cinémato-parisien
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :Moret, Neil ; Lelièvre, Léo ; Christiné, Henri ; Gracey, Maurice
Interprète(s) :Charlus [Defer, Louis-Napoléon]
Fichier audio :
Photo(s) :Photo
Support d'enregistrement :Disque
Format :27 cm aiguille (enregistrement acoustique)
Marque de fabrique, label :Odeon International talking machine Co.m.b.H.
Numéro de catalogue :36297
Numéro de matrice :XP1981-1
Instruments :chant homme, orchestre acc.
État :Exc++
Vitesse (tours/minute) :71
Matériel employé au transfert :Numark TT500USB, pointe 1,7ET sur Shure M44G, Elberg MD12 : courbe flat, Cedar X, declick, decrackle, dehiss
Date du transfert :09-04-2022
Commentaires :Texte du contenu ci-dessous. Sur l'air de "L'amour malin", lui même sur l'air de 'Hiawatha', de Neil Moret
Texte du contenu :Cinémato-parisien

Création : Mayol (1902 à la Scala) - reprise Charlus (1903 avec variantes)

Paroles : Léo Lelièvre, Henri Christiné - Musique : Neil Moret, arrangements Maurice Gracey - Editeur : Aux succès du XXe Siècle, Paris


Spectacle qui jamais ne lasse
C'est d'voir sur les boul'vards
Les badauds, les jobards
Les attroup'ments, les gens qui passent
C’est un cinémato
Très rigolo

{Refrain :}
Le vieux beau toujours fringant
Frétillant
Et frôlant
Suit la petite ouvrière
Tra la la, la la la la la la la la la la la la
Mais elle en se retournant
Gentiment
Dit en riant
"Va donc r'miser ta cafetière"
Tra la la, la la la la la la la la

Au printemps, on voit des p'tites femmes
Qui, négligeant l'corset
Nous montrent leur secret
Elles sont dev'nues grâce au programme
Indiqué par M'sieur Piot
Des p’tits tonneaux

{Refrain :}
Elles s’en vont cahin-caha
À p’tits pas
Délicats
Se r’dressant heureuses et fières
Tra la la, la la la la la la la la la la la la
Et Gavroche se dit narquois :
De ce plat
Combien d' fois
A dû manger la p'tite mère
Tra la la, la la la la la la la la

Lorsque arrive la mi-carême
Les amants très gentils
Se jettent des confettis
Le soir, pressés d'se dire "Je t’aime !"
Ils rentrent se coucher
Pour se l'prouver

{Refrain :}
Ils commencent par chercher
Dénicher
Bien cachés
Des confettis bleus ou roses
Tra la la, la la la la la la la la la la la la
Mais elle lui dit "Mon chéri
Je n'ai pas d'confetti
À l'endroit où ton doigt s'pose"
Tra la la, la la la la la la la la

Voici le coureur d'aventures
Qui derrière un trottin
S'élance, canne en main
Il précipite son allure
Et puis sans embarras
Offre son bras

{refrain:}
Dans un hôtel à cent sous
Bras dessus, bras dessous
Il emmène sa conquête
Tra la la, la la la la la la la la la la la la
Quand il sort une heure après
Éreinté
Esquinté
Il dit "Faut-y que j' sois bête"
Tra la la, la la la la la la la la la la la la


Montrer l'autre transfert audio du même document, ou montrer la face associée

Permalien : http://www.phonobase.org/14590.html

  Recherche avancéeRecherche tout champNouvelle recherche Page d'accueil