Recherche avancéeRecherche tout champNouvelle recherche Page d'accueil  

   
Titre :
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :
Interprète(s) :
Qualité(s) ou établissement d'exercice :
Année d'enregistrement :
Instruments :
Marque de fabrique, label :
Format :
   
Retour au document associé

 

Titre :La réponse du gros monsieur
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :Doubis, Pierre ; Tarault, Valentin
Interprète(s) :Gaudet, Charlotte
Fichier audio :
Photo(s) :Photo
Support d'enregistrement :Disque
Format :27 cm aiguille (enregistrement acoustique)
Marque de fabrique, label :Odeon International talking machine Co.m.b.H.
Numéro de catalogue :60303
Numéro de matrice :xP3323
Instruments :orchestre acc.
État :Exc++
Vitesse (tours/minute) :77
Matériel employé au transfert :Stanton 150, SME-Clément, pointe 1,5ET sur Shure M44G, Elberg MD12 : courbe US30, passe-bas 6,5kHz : Cedar X declick, decrackle, dehiss
Date du transfert :22-11-2017
Commentaires :Texte du contenu ci-dessous. Grivois, urinoir, obésité, embonpoint, manneken pis, satyre du Bois de Boulogne, zouave. Voir aussi "Il se disait", par Mayol
Texte du contenu :La réponse bu gros monsieur

Paroles : Valentin Tarault - Musique : Pierre Doubis - Editeur : Georges Ondet (1906)

Création : Charlotte Gaudet (1907 à Ba-ta-clan) - reprises : Charlotte Martens, Henriette Dartèle, Fauvette, Jeanne Darly, Louisca


Un gros monsieur s' trouvant l'autre soir
Pris d'un besoin très ordinaire
Cherchait en vain sur le trottoir
Un p'tit coin pour le satisfaire
Or, n'en trouvant pas, l' gros monsieur
D'vant un mur s'arrête une seconde
Afin d' faire loin des r'gards curieux
C' que les p'tits chiens font d'vant tout l' monde

Mais à cause de son embonpoint
Qui l' mettait en mauvaise posture
Tout en faisant son p'tit besoin
L' monsieur faisait une sale figure
Et comme son gros bedon l' gênait
Pour cette fonction si naturelle
Sans s'en douter, l' monsieur montrait
C' que l' Manneken-Pis montre à Bruxelles

Une jeune fille qui passait par là
Baissa ses yeux pleins d'innocence
Un ancien zouave, en voyant ça
Évoqua des souv'nirs d'enfance
Puis une vieille dame, le cœur plein d'émoi
En voyant l' monsieur sans vergogne
S'écria "Pour sûr, j'ai d'vant moi
Le fameux satyre du bois d' Boulogne !"

Un p'tit gavroche, en revenant
D' son atelier, r'luqua la chose
Et s'écria en rigolant
"Hé, vieux, j'ai vu c' que tu supposes !"
Alors, s'adressant au moutard
Le gros monsieur dit d'une voix émue
"Souhaite-lui bien l' bonjour de ma part
Car y a quinze ans que j' l'ai pas vue "



Permalien : http://www.phonobase.org/11439.html

  Recherche avancéeRecherche tout champNouvelle recherche Page d'accueil