Recherche avancéeRecherche tout champNouvelle recherche Page d'accueil  

   
Titre :
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :
Interprète(s) :
Qualité(s) ou établissement d'exercice :
Année d'enregistrement :
Instruments :
Marque de fabrique, label :
Format :
   
Retour au document associé

 

Titre :Contribuable récalcitrant
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :Jouve, Édouard ; Plébus, Lucien ; Combe, Jules
Interprète(s) :Péheu, Jean
Qualité(s) ou établissement d'exercice :Jouve, Édouard
Fichier audio :
Photo(s) :Photo
Support d'enregistrement :Disque
Format :27 cm aiguille (enregistrement acoustique)
Lieu d'enregistrement :Paris, France
Marque de fabrique, label :Aérophone
Numéro de catalogue :651
Date de l'enregistrement :1908
Instruments :monologue
État :Exc++
Vitesse (tours/minute) :80,5
Matériel employé au transfert :Garrard 401, SME 3012, pointe 5,0ET sur Stanton, Elberg MD12 : courbe flat, passe-bas 4kHz, Cedar X declick, decrackle, dehiss
Date du transfert :07-10-2014
Commentaires :Texte du contenu ci-dessous. Impôts, République. Le budget est assez chargé, la République est en danger, et lui... Théodule ne paie pas ses contributions. Impôts sur les bas de Bobonne, les pianos et les bighophones... on se fâche avec le Pape, séparation de l'Église et de l'État. Monologue créé par Sinoël [Jean Léonis Biès, dit] (1907) et Jean Péheu (1908).
Texte du contenu :Contribuable récalcitrant
Monologue créé par Sinoël en 1907 et Jean Péheu en 1908.

Paroles de Plébus et Jules Combe, musique de Édouard Jouve - Éditeur : Édouard Jouve - Paris (1907)


C' que j' viens d'apprendre me rendra fou
J'en ai des sanglots quand j'y pense
Je voudrais m' cacher dans un trou
On vient d'abuser d' ma confiance
J' donnais l' bon Dieu sans confession
À mon copain, à Théodule
Eh bien, c'est un saligaud, une crapule
I' n' paye pas ses contributions

C'est mon poteau, mon frère de lait
On a tété la même nourrice
Quand j' tenais l' plus gros, j' lui cédais
Pour lui j'ai fait des sacrifices
Pour qu'i' n' dépense pas son pognon
J' lui laissais fréquenter ma femme
Eh bien, j' suis déshonoré, c'est infâme
I' n' paye pas ses contributions

Le budget est assez chargé
Chaque année voit grossir la dette
La république est en danger
Et c' cochon-là lui r'fuse sa galette
On a fait la révolution
Oh, quand j'y r'pense, mon cœur se tortille
On a démoli la Bastille
Et lui, lui, i' n' paye pas ses contributions

Qui casquera les arroseurs
Qui arrosent lorsque la pluie tombe
Les cantiniers, les balayeurs ?
Il mérite qu'on lui foute une bombe
Oui, au moment où nous aurons
Un impôt sur les saxophones
Les pianos et les bigophones
Mais lui, i' n' paye pas ses contributions

Le misérable... Pendant ce temps
Nos ministres sont dans la misère
Nos députés sont indigents
Ils n'ont pas le strict nécessaire
Partagez mon indignation
C'est un sans-patrie, une bourrique
Pour faire tomber la république
I' n' paye pas ses contributions

C'est un bandit, c'est un rasta
Une guenille, ce n'est pas un homme
On sépare l’Église de l’État
On a des chichis avec Rome
On expulse les congrégations
Devant les cultuelles on s' tape
On s' fait engueuler par le pape
Et lui, oh, le salaud ! i' n' paye pas ses contributions


Permalien : http://www.phonobase.org/10064.html

  Recherche avancéeRecherche tout champNouvelle recherche Page d'accueil