Recherche avancéeRecherche tout champNouvelle recherche Page d'accueil  

   
Titre :
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :
Interprète(s) :
Qualité(s) ou établissement d'exercice :
Année d'enregistrement :
Instruments :
Marque de fabrique, label :
Format :
   
Retour au tableau des résultats

4 résultats trouvés

Précédent 1 2 4 Suite droite

 
Titre :L'Anarchiste, monologue
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :Delormel, Lucien ; Garnier, Léon
Interprète(s) :Grisard
Fichier audio :Cliquez pour écouter
Support d'enregistrement :Cylindre
Format :Standard (enregistrement acoustique)
Lieu d'enregistrement :Paris, France
Marque de fabrique, label :Edison
Numéro de catalogue :17289
Date de l'enregistrement :1904
État :Exc, craque
Vitesse (tours/minute) :160
Matériel employé au transfert :Archéophone, pointe 2 minutes sur Stanton, flat, Cedar X declick, decrackle, dehiss
Date du transfert :27-11-2009
Commentaires :Texte du contenu ci-dessous. Anarchie, lutte sociale
Texte du contenu :
L'anarchiste
monologue comique créé par Plébins à l'Eldorado (1891)
Paroles et musique : Léon Garnier, Lucien Delormel - Éditeur : Répertoire Plébins (1891)


La partition :

Oui, parfaitement, j’suis anarchiste
Et j’d’mande qu’on supprime les abus
J’d’mande à c’qu’on nous fasse justice…
Non, pas d’justice, y n’en faut plus

Ça gêne ceusses qu’est dans la mélasse…
La mélasse… d’abord n’en faut plus
Les patrons doivent céder leur place
Puis des patrons… y n’en faut plus

Ils boivent la sueur des prolétaires…
La sueur… Ah ! non, y n’en faut plus
C’est bon pour les propriétaires…
Puis les proprios… n’en faut plus

Ils s’font construire des grandes bâtisses
Les bâtisses… d’abord n’en faut plus
On logera comme les écrevisses…
Et les écrevisses... n’en faut plus

Ça sert à nourrir des cocottes
Des cocottes… Ah ! non, n’en faut plus
Elles n’font qu’vous tirer des carottes…
Puis des carottes… y n’en faut plus

Tout l’monde y bouffera d’la morue…
Non, d’la morue, y n’en faut plus
Y en a déjà trop dans la rue…
Et puis les rues, y n’en faut plus

On fourre des noms d’saints sur leurs plaques…
Des saints… Ah ! non, y n’en faut plus
Sauf ceux des femmes, sous leurs casaques…
Mais des casaques… y n’en faut plus

Les corsages… ça me scandalise
Les corsages… d’abord n’en faut plus
Suffit d’être vêtu d’une chemise…
Et puis des ch’mises, y n’en faut plus

On ira sans rien sous la lune
La lune non plus, y n’en faut plus
C’est une planète qu’est bien commune
Puis des planètes y n’en faut plus

C’est pour les vieux savants qu’ça brille
Des vieux savants… y n’en faut plus
Comme des croque-morts, on les habille
Puis des croque-morts, y n’en faut plus

Chacun il s’enterrera soi-même
Et des enterrements… non, n’en faut plus
Faut plus rien… plus d’terre, plus d’système
Plus d’hommes, plus d’femmes… y n’en faut plus

Faut qu’y ait plus qu’des socialisses
Quand l’démolissage s’ra complet
Eh ! bien, nous, les braves anarchisses
Nous rétablirons c’qu’y avait



Aucun autre transfert audio du même document, aucune face associée

Permalien : http://www.phonobase.org/4454.html

  Recherche avancéeRecherche tout champNouvelle recherche Page d'accueil