Recherche avancéeRecherche tout champNouvelle recherche Page d'accueil  

   
Titre :
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :
Interprète(s) :
Qualité(s) ou établissement d'exercice :
Année d'enregistrement :
Instruments :
Marque de fabrique, label :
Format :
   
Retour au tableau des résultats

7 résultats trouvés

Précédent 1 4 7 Suite droite

 
Titre :Le perroquet de ma femme
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :Delormel, Lucien ; Garnier, Léon
Interprète(s) :Charlus [Defer, Louis-Napoléon]
Fichier audio :
Support d'enregistrement :Cylindre
Format :Standard (enregistrement acoustique)
Lieu d'enregistrement :Paris, France
Marque de fabrique, label :Pathé
Numéro de catalogue :2589
Numéro de matrice :15907
Instruments :piano acc.
Couleur de la pâte :noir
État :faible, incomplet
Vitesse (tours/minute) :160
Matériel employé au transfert :Archéophone
Date du transfert :11-03-2005
Commentaires :Texte du contenu ci-dessous.
Texte du contenu :Le perroquet de ma femme

Création : Réval (1888) - reprises : Dufour (1893), Victor Lejal, Maurice Dumas (1904), Charlus, Fauvel (1906)

Paroles : Lucien Delormel, Léon Garnier - Musique : Albert Petit - Éditeur : Paris (7, rue d'Enghien) : [s.n.], [1888]


Victor Lejal :
-------------------------
Ma femme me mène la vie très dure
Hélas ! et savez-vous pourquoi ?
C'est qu'elle aime une autre créature
Qu'est pourtant bien plus laide que moi
Cette créature qui m'exaspère
C'est un perroquet jaune ponceau
Qu'est cancanier comme une portière
Et qui répond au nom d' Jacquot

Ma femme le laisse à l'état libre
Errer dans la salle à manger
On l' voit partout en équilibre
Sur les rideaux, le mobilier
Et si j' lui d'mande d'une voix aimable :
As-tu bien déjeuné, Jacquot ?
D' son air le plus désagréable
I' m' répond toujours : Ah ! la peau !

L'autr' soir, j' rentre à l'heure ordinaire
Je m' mets à table pour manger
Quand, sur le bord de la soupière
J' vois Jacquot qui v'nait d' se poser
Il avait la tête tournée
De mon côté, naturell'ment
L'autre partie était dirigée
Vers le potage postérieur'ment
Ça m'ennuyait, j' vous l' confesse
Entre nous, j'avais bien raison
Car bientôt j' vois Jacquot qui laisse
Tomber quelque chose dans l' bouillon

Ma femme, qui rev'nait d' la cuisine
En apercevant c' qu'il a fait
Prend une cuillère à la sourdine
Et l'ôte comme si de rien n'était
Oh ! p'tit farceur ! s'écria-t-elle
En tapotant douc'ment l'oiseau
Moi, dis-je en r'gardant l' vermicelle :
Tu devrais corriger Jacquot
À r'commencer tu l'autorises
Car enfin, avoue-le franch'ment
Tu m'en aurais dit des sottises
Si moi j'en avais fait autant !


Aucun autre transfert audio du même document, aucune face associée

Permalien : http://www.phonobase.org/3019.html

  Recherche avancéeRecherche tout champNouvelle recherche Page d'accueil