Recherche avancéeRecherche tout champNouvelle recherche Page d'accueil  

   
Titre :
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :
Interprète(s) :
Qualité(s) ou établissement d'exercice :
Année d'enregistrement :
Instruments :
Marque de fabrique, label :
Format :
   
Retour au tableau des résultats

3 résultats trouvés

Précédent 1 3

 
Titre :Les refrains de l'amour
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :Mailfait, Henri
Interprète(s) :Charlus [Defer, Louis-Napoléon]
Fichier audio :
Photo(s) :Photo
Support d'enregistrement :Disque
Format :29 cm saphir etched (enregistrement acoustique)
Lieu d'enregistrement :Paris, France
Marque de fabrique, label :Pathé
Numéro de catalogue :2466
Numéro de matrice :42565-GR
Inscriptions complémentaires :14-6
Instruments :chant homme, orchestre acc.
État :Exc++
Vitesse (tours/minute) :87
Matériel employé au transfert :Numark TT500USB, pointe 1,7ET sur Shure M44G, Elberg MD12 : courbe flat, Cedar X, declick, decrackle, dehiss
Date du transfert :21-03-2022
Commentaires :Texte du contenu ci-dessous. Contenu à tiroirs, sur l'air de nombreux titres connus ! Bon exemple de ce que chacun connaissait sans doute en 1900. Dépouiller. Cf. Art culinaire, ode au gramophone, muet mélomane, conquête facile, conversation musicale, un drame à Falaise, rondeau populaire (Dranem), un Monsieur bien renseigné
Texte du contenu :Les refrains de l'amour

Henri Mailfait, création Mansuelle

Chanté par Dranem, Charlus, Gosset, Croidel, Mansuelle, Paul Lack, Jean Péheu, Debray


Versions Charlus, Mansuelle, Dranem.

Charlus :

Les amoureux chantent toujours
À vingt ans comme à soixante
À part de légères variantes
Les amoureux chantent toujours
{Parlé : Nous allons passer en r'vue quelques-unes de leurs chansons. Je commenc'rai par le débutant qui, sous l' balcon d' son adorée, va chanter au clair de lune...}
Ta mère vient à peine
De quitter la maison
Viens vite, ô ma sirène
Écouter ma chanson
C'est l'amour qui fredonne
Son refrain exalté
{Parlé : D'autant plus exalté que nous savons qu'à cet âge...}
Le rossignol, mignonne
N'a pas encor chanté
{Parlé : Puis nous avons l' soldat qui chante l'amour à sa façon en suivant la bobonne dans toutes les pièces de l'appartement, il a beau lui dire : Laisse-moi balayer ton salon, la p'tite ne veut rien savoir, elle lui répond : Non !... }
Tu n' balay'ras pas mon salon, tontaine
Tu n' balay'ras pas mon salon, tonton
{Parlé : Mais combien plus à plaindre est le soldat des colonies qui s' voit réduit à chanter son rêve à la porte d'un gourbi :}
Ô ma fatma, fleur d'innocence
Ouvre à l'amour sucro bono
Je ne suis pas ce que tu penses
Je ne suis pas un arbico
Ouvre-moi, ô brune fatma
Ouvre-moi, ça te changera
J'ai un z'oiseau qui vient de France
{Parlé : Puis nous avons l'amour pur, vrai, sincère qui prend l'avis du notaire, du curé, du maire, et d' la belle-mère. D'abord la chanson du marié :}
De ce charmant réduit
Fermons la porte
Je sens qu'il est minuit
Que l' diable m'emporte !
{Parlé : La mariée baisse timid'ment les yeux et jette un r'gard d'envie aux initiales qui s'enlacent amoureus'ment sur la blancheur du drap... et dire que tout à l'heure, eux aussi enlacés... Ah ! ma chère, ce drap ! ce drap, mais c'est d' la toile !}
C'est la toile d'amour
C'est la toile d'ivresse
Nous ferons nos prouesses
Dans la toile d'amour
{Parlé : Et la belle-mère, l’œil collé à la serrure, fredonne...}
Prenez bien soin d'Isabelle, Gontran
Marchez légère, légère, marchez légèrement
{Parlé : Enfin, pendant que belle-maman regagne sa chambre, la jeune épousée discute avec son mari : Ah ! Gontran, finissez, non, pas ça, vous dites ? ah non alors, oh ! c'est trop raide, finissez, vous dis-je ou sans c'la...}
Je vais le dire
À ma mère
Ah ! Gontran, finissez !
Car si vous r 'commencez
Je vais le dire
À ma mère
Si vous recommencez !

------------------


Mansuelle :

Les amoureux chantent toujours
À vingt ans comme à soixante
À part quelques variantes
Les amoureux chantent toujours
{Parlé : Oui, mesdames, oui, messieurs, les amoureux chantent et channt'ront toujours aussi, si vous l' voulez bien, j' vais passer en r'vue quelques-unes de leurs chansons. J' commenc'rai d'abord par le potache, le jeune novice qui pendant les vacances va chanter sous l' balcon d' sa brune adorée au clair de la lune...}
Ta mère vient à peine
De quitter la maison
Viens vite, ô ma sirène
Écouter ma chanson
C'est l'amour qui fredonne
Ses refrains exaltés
{Parlé : D'autant plus exaltés que nous savons que chez le jeune amoureux...}
Le rossignol, mignonne
N'a pas encor chanté
{Parlé : Nous avons le soldat qui chante l'amour à sa façon en suivant la bobonne dans tous les coins d' l'appartement, il a beau lui dire : Laisse-moi te prendre un petit bécot, il est tout désappointé quand elle lui répond : Non !... }
Tu n' balay'ras pas mon salon, tontaine
Tu n' balay'ras pas mon salon, tonton
{Parlé : Mais le soldat qui est l' plus à plaindre c'est celui des colonies qui s' voit réduit à chanter son rêve à la porte d'un gourbi :}
Ô ma fatma, fleur d'innocence
Ouvre à l'amour sucro bono
Je ne suis pas ce que tu penses
Je ne suis pas un arbico
Ouvre-moi, ô brune fatma
Ouvre-moi, ça te changera
J'ai un z'oiseau qui vient de France
{Parlé : Mais nous n'avons pas encore parlé de l'amour pur, du vrai, sincère, celui qui prend l'avis du curé, du notaire, du maire et d' la belle-mère. Écoutons d'abord celle du marié, le nouveau confrère :}
De ce charmant réduit
Fermons la porte
Je sens qu'il est minuit
Que l' diable m'emporte !
{Parlé : Pendant ce temps, la mariée baisse timid'ment les yeux et jette un r'gard d'envie aux initiales qui s'enlacent amoureus'ment sur la blancheur du drap... Ah ! ma chère, ce drap ! mais c'est pas du drap, c'est d' la toile !}
C'est la toile d'amour
C'est la toile d'ivresse
Nous ferons nos prouesses
Dans la toile d'amour
{Parlé : Mais cinq minutes après, l' marié dev'nant probablement trop pressant, voici c' que nous entendons : Voyons, Gontran, finissez ou sans c'la...}
J'irai le dire
À ma mère
Ah ! Gontran, finissez !
Car si vous r 'commencez
J'irai le dire
À ma mère
Si vous recommencez !

------------------


Dranem :

{Parlé : Je m' rappelle étant p'tit qu' je chantais tout l' temps. Du reste, voyez, j'ai continué puisque j' suis grand et qu' je chante encore. Étant apprenti, je chantais sous l'échelle d'une petite ouvrière qui travaillait dans les plumes, j' lui chantais cette petite sérénade :}
Ta mère vient à peine
De quitter la maison
Sois bonne, ô ma sirène
Écoute ma chanson
C'est l'amour qui fredonne
Son refrain exalté
{Parlé : D'autant plus exalté qu'à c't âge-là j' pouvais carrément lui dire sans mentir :}
Le rossignol, mignonne
N'a pas encor chanté
{Parlé : Un peu plus tard, j'étais soldat, je poursuivais une p'tite bonne, elle voulait jamais m' laisser balayer son salon, elle m' répondait toujours : Non !... }
Tu ne balay'ras pas mon salon, tontaine
Tu ne balay'ras pas mon salon, tonton
{Parlé : Alors j'étais navré, j' suis parti en Afrique, là j' chantais à la porte d'un gourbi à une jeune moukère, j' lui chantais cette chanson-là :}
Ô ma fatma, fleur d'innocence
Ouvre à l'amour sucro bono
Je ne suis pas ce que tu penses
Je ne suis pas un arbico
Ouvre-moi, ô belle fatma
Ouvre-moi, ça te changera
J'ai un oiseau qui vient de France
{Parlé : Alors j' suis r'venu d'Afrique et m' suis marié, j'étais sérieux et puis alors j'ai chanté à ma p'tite femme, le soir de mes noces :}
De ce charmant réduit
Ouvrons la porte
Je sens qu'il est minuit
Que l' diable m'emporte !
{Parlé : Ah mais ! ma p'tite femme, quand elle a vu les draps du lit, elle a dit : Oh ! mais ces draps, ces draps, mais c'est d' la toile !}
C'est la toile d'amour
C'est la toile d'ivresse
Nous ferons nos prouesses
Dans la toile d'amour
{Parlé : Y avait ma belle-mère qui r'gardait par le trou d' la serrure. Elle, elle fredonnait en nous r'gardant :}
Prenez bien soin d'Isabelle, Gontran
Elle est douce comme une gazelle, Gontran
Marchez légère, légère, marchez légèrement
{Parlé : Mais malgré ça, j'ai pris ma p'tite femme dans mes bras, je l'ai embrassée et je lui ai fredonné ce beau chant d'amour :}
Ah ! les p'tits pois, les p'tis pois, les p'tits pois
C'est un légume bien tendre



Montrer l'autre transfert audio du même document, ou montrer la face associée

Permalien : http://www.phonobase.org/14132.html

  Recherche avancéeRecherche tout champNouvelle recherche Page d'accueil