Recherche tout champRecherche avancéeNouvelle recherche Page d'accueil  

Tout champ :
   
Retour au tableau des résultats

55 résultats trouvés

Précédent 1 41 51 55 Suite droite

 
Titre :Le Médecin malgré lui
Compositeur(s) et-ou auteur(s) :Molière
Interprète(s) :de Féraudy, Maurice
Fichier audio :Cliquez pour écouter
Support d'enregistrement :Disque
Format :29 cm saphir etched (enregistrement acoustique)
Lieu d'enregistrement :Paris, France
Marque de fabrique, label :Pathé
Numéro de catalogue :2856
Numéro de matrice :13790bcx
État :Exc
Vitesse (tours/minute) :94
Matériel employé au transfert :Stanton 150, SME-Clément, pointe 2,0C sur Shure M44G, Elberg MD12 : courbe flat : passe-bas 6kHz, Cedar X declick, decrackle, dehiss
Date du transfert :21-03-2017
Commentaires :Il s'agit de la même prise que sur le cylindre phonobase.org/488.html qui est de bien meilleure qualité
Texte du contenu :Le Médecin malgré lui
SCÈNE IV. - LUCINDE, VALÈRE, GÉRONTE, LUCAS, SGANARELLE, JACQUELINE
On n'hésitait pas à modifier le texte de Molière.

Le Médecin malgré lui, par de Féraudy, chez Pathé frères.

Sganarelle :
Nous autres grands médecins, nous connoissons d'abord les choses. Un ignorant auroit été embarrassé, et vous eût été dire: «C'est ceci, c'est cela»; mais moi, je touche au but du premier coup, et je vous apprends que votre fille est muette.
Et voulez-vous savoir d'où cela vient? Eh bien cela vient de ce qu'elle a perdu la parole.

Or, pour revenir à notre raisonnement, je tiens que cet empêchement de l'action de sa langue est causé par de certaines humeurs, qu'entre nous autres savants nous appelons humeurs peccantes; peccantes, c'est-à-dire... humeurs peccantes; d'autant que les vapeurs formées par les exhalations des influences qui s'élèvent dans la région des maladies, venant... pour ainsi dire... à... Entendez-vous le latin? Ah vous ne parlez pas latin?

Cabricias arci thuram, catalamus, singularitar, nominativo estne oratio latinas? Etiam, «oui», Quare, «pourquoi»? Quia substantivo et adjectivum concordat in generi, numerum, et casus.

Or ces vapeurs dont je vous parle venant à passer, du côté gauche, où est le foie, au côté droit, où est le cœur, il se trouve que le poumon, que nous appelons en latin armyan, ayant communication avec le cerveau, que nous nommons en grec nasmus, par le moyen de la veine cave, que nous appelons en hébreu, heu, cubile, rencontre en son chemin lesdites vapeurs, qui remplissent les ventricules de l'omoplate; et parce que lesdites vapeurs... comprenez bien ce raisonnement, je vous prie; et parce que lesdites vapeurs ont une certaine malignité... Soyez attentif, je vous en conjure.

GÉRONTE: Oui.

SGANARELLE: Ont une certaine malignité, qui est causépar, par l'âcreté des humeurs engendrées dans la concavité du diaphragme, il arrive que ces vapeurs... Ossanbandus, equis equer, protarinum, quipson ius. Et voilà justement ce qui fait que votre fille est muette.

Texte original de Molière à découvrir :
http://www.site-moliere.com/pieces/medec204.htm

Montrer l'autre transfert audio du même document, ou montrer la face associée

Permalien : http://www.phonobase.org/11132.html

  Recherche tout champRecherche avancéeNouvelle recherche Page d'accueil